Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Chantage 2.0 pour un spécialiste d’Alcootests, le pirate diffuse les infos

Je vous racontais, le 7 janvier, comment un pirate informatique avait menacé une entreprise de révéler ses secrets industriels si cette dernière ne payait pas le silence du voleur. L’entreprise avait 66 heures pour répondre. Elle n’a pas payé. Le pirate a tout diffusé.

Des plans, des codes sources, appartenant à l’entreprise américaine holding LMG sont diffusés sur la toile par un pirate informatique. Comme je vous l’expliquais le 7 janvier dernier, le voleur numérique menaçait dans une boutique du blackmarket de diffuser les secrets de la société américaine si cette dernière ne payait pas une rançon. Le maître chanteur a réclamé 5 000, puis 20 000 dollars pour ne pas diffuser les secrets industriels. L’entreprise n’a pas payé. Le pirate a tout diffusé.

Parmi les informations, des données sur une technologie d’anti-démarrage pour voiture, camion et bus ; des tableaux Excel ; des manuels pour l’assemblage des produits de la marque. Plus grave, des codes sources de logiciels embarqués et des plans de fabrication. Bref, de quoi piéger les 70 000 éthylotests installés dans des véhicules aux USA.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.