Nous joindre par : 0899274448*

Direction les USA pour un présumé pirate Russe

La justice Finlandaise vient d’accepter l’extradition du présumé pirate Russe Maxim Senakh.

Maxim Senakh, en prison en Finlande depuis six mois, est accusé d’avoir piraté des centaines d’ordinateurs dans le monde, dont la Finlande et les USA. Nous connaissons le « petit » côté pointilleux de l’Oncle Sam sur le sujet. Bilan, les avocats du Département de la Justice Américaine ont convaincu la justice Finlandaise d’extrader sur le sol des Etats-Unis d’Amérique le présumé pirate Russe.

Ce dernier aurait utilisé le code malveillant Ebury (Cheval de Troie sous pour Linux et Unix) pour infiltrer des milliers de serveurs américains. Il a été arrêté le 8 août 2015 par la police locale, secondée par le FBI.

A l’époque, le ministère russe des Affaires étrangères avait décrit cette arrestation comme une « pratique illégale […] une chasse aux sorcières.» Il faut dire aussi que le FBI pourchasse des pirates Russes un peu partout dans le monde, comme ce fût le cas de Roman Seleznev (Carder.su), arrêté par des agents fédéraux américains aux Maldives.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.