Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Chantage 2.0 pour un spécialiste d’Alcootests

Un pirate informatique réclame 20 000 dollars à la société LMG holdings sous peine de diffuser ses informations privées. ZATAZ vous montre les menaces à l’encontre de ce spécialiste des Alcootests.

La holding LMG est spécialisée dans l’automobile. Cette entreprise américaine, basée en Cincinnati,  est visée par un chantage que j’ai pu découvrir dans un site de blackmarket. Un espace caché dans le darknet, sous forme d’un site .onon, profitant du système d’anonymisation TOR.

Le maître chanteur a d’abord débuté sa menace par un message stipulant que si la victime reconnaissait l’image que le pirate diffusait, la « cible » devait certainement comprendre le problème qui venait de lui tomber sur le coin du nez. Le pirate ne citait pas alors le nom de l’entreprise visée. Il lui réclamait 5 000 dollars en bitcoins. L’escroc venait de lui écrire un courriel.

Chantage web

Quelques jours plus tard, énervé car n’étant pas pris au sérieux, le malveillant à fait monter la pression sur les épaules de la société en diffusant son nom « Comme ils ne nous ont pas payé jusqu’à maintenant, le prix a augmenté de 20 000 dollars« . Le compte a rebours était lancé. Le corbeau donnait 66 heures à la holding pour payer. « Si ils ne nous paient pas dans le laps de temps donné, nous diffuserons sur Internet leurs données, de sorte que les concurrents pourront développer leur propre version de l’Interlock Systems« , un alcootest qui permet de faire démarrer une voiture, un bus, un camion à la condition d’un taux d’alcoolémie de zéro.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.