Cybersécurité : des escrocs se dissimulent derrière des sites internet réalistes

La crise sanitaire a eu pour effet de bousculer les modes de vie. Avec l’avènement du numérique, de plus en plus de personnes se retrouvent sur le web et une grande partie d’entre eux n’est pas au fait de la cybersécurité.

COVID-19 : une cybercriminalité accrue

Les cybercriminels ont toujours essayé d’exploiter au maximum les événements mondiaux pour mettre en place leurs arnaques. Avec la pandémie actuelle de sras-cov2, les cybermenaces ont radicalement augmenté et de plus en plus de personnes sont malheureusement touchées.

La dernière arnaque en date réside dans une utilisation d’un template utilisé par le gouvernement. En effet, grâce à cet outil, les hackers peuvent désormais dissimuler leur activité derrière une devanture gouvernementale afin de soutirer de l’argent aux consommateurs. Selon une entreprise de cybersécurité, plus de 300 points d’hameçonnage ont été identifié. Sur ces sites, des centaines de personnes se sont vu voler leurs informations bancaires. Grâce à ce template de site, les hackers peuvent créer rapidement un site d’une haute qualité graphique avec des images et des interfaces de très hautes qualités ce qui rend cette menace très difficile à remarquer.

La crédibilité du site comme fer de lance

Parmi toutes les arnaques qui ont été recensées, il est possible d’apporter une attention particulière à certains sites. En effet, des sites internet comme l’Organisation Mondiale de la Santé, ou encore des US centers for Disease Control, et même des conseils locaux de la capitale britannique ont été dupliqués afin de soutirer des informations.

Dans la partie profonde du web, appelé Dark Web ou Deep Web, des centaines de modèles sont disponibles possédant plusieurs pages afin de créer un site très ressemblant. Vous l’aurez compris, l’important ici est de faire un site internet le plus ressemblant possible afin de tromper les utilisateurs.

Avec la crise sanitaire que nous vivons actuellement, l’inquiétude des personnes à travers le monde ne se porte pas sur les devantures de sites web, mais sur la réalité. En effet, la criminalité d’Internet exploite de plus en plus la crédulité des internautes en leur faisant miroiter un remède miracle pour quelques dollars ou encore des équipements de protection de nouvelle génération en rapport avec l’épidémie.

En parallèle de ces activités de cybermenaces, de nombreuses arnaques ont été recensées par le Centre National de cybersécurité du Royaume-Uni. Effectivement, des milliers de mails frauduleux ont été envoyés aux Britanniques afin qu’ils donnent leurs informations personnelles. Par ailleurs, avec l’augmentation du télétravail, les cybermenaces ont radicalement augmenté et le nombre de victimes ne cesse de croître.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.