Découverte d’une base de données de plus de 360 000 français

Identités, adresses, téléphones ! ZATAZ constate une base de données de plus de 360 000 français de la région de Toulouse. Ne vous étonnez plus d’être appelé par des malveillants !

« Bonjour, c’est Marc de chez Bouygues Télécom » ; « Bonjour, c’est Valentine de chez Free » ; « Bonjour, c’est Laurent, de la fondation de l’énergie renouvelable » … Qui n’a jamais reçu ce type d’appel téléphonique ? La plupart du temps, l’interlocuteur usurpe l’entité économique qu’il annonce.

Mission de ces escrocs, mettre la main sur vos données personnelles.bla

De nombreux lecteurs de zataz me demandent « Mais comment ont-ils mes coordonnées ? » Les réponses sont malheureusement simples :

1 – Vous avez fourni vos informations. Il va falloir retrouver à « qui » ; « quand » et les faire disparaitre comme le permet le Règlement Général de la Protection des Données (RGPD).

2 – Vous avez fourni vos informations par omission. De nombreuses entreprises ont, ces derniers mois, communiqué par courrier papier. Mission, réclamer votre consentement concernant la diffusion de vos informations, à des partenaires, à des fins commerciales. Avez-vous répondu « Non » ? Avez-vous répondu ? Ne pas répondre était-il considéré comme un accord de votre part de diffusion ?

3 – Vous n’avez rien fourni. Une collecte sauvage vous a embarqué dans ses filets malveillants.

4 – J’sais pas !

Dans tous les cas… il est trop tard pour ces données. Elles sont PERDUES.

Exemple de document officiel envoyé en 2020 par une compagnie de gaz.

Une base de données de 363 768 français

ZATAZ a pu constater, ce 22 mars 2021, la fuite d’une base de données contenant 363 768 français et françaises.

Originalité de ce contenu, des hommes et des femmes originaires des Haute-Garonne (31).

Bilan, cette base de données comporte 38% de la population locale !

La fuite débute via un site web d’une société Toulousaine. Cette dernière a été contactée. Elle ne devrait pas tarder à répondre … ou pas !

Cette base de données, aussi « classique » soit-elle, peut cependant inquiéter ! La région est connue pour héberger plusieurs fleurons technologiques Français : Airbus (Blagnac), Airbus Défense and Space (Toulouse), Thalès Alenia Space France (Toulouse), Le groupe La Poste Occitanie (Toulouse), Engie Occitanie-Andorre (Toulouse), ATR (Blagnac), iTrust (Toulouse) …

Identités, adresses postales, téléphones. Plus de 360 000 personnes interceptées par Google !

Des employés d’entreprises sensibles dans cette base de données ? Si c’est le cas, des cibles majeures. Elles pourraient attirer les pirates (phishing / ransomware / espionnage ).

Ma réflexion à ce sujet m’a incité à alerter l’ANSSI, l’Agence est en mesure de traiter cette question.

Les abonnés au Service Veille ZATAZ ont été alertés lors de la constatation de cette fuite.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.