Elle piratait pour soutenir les terroristes de Daesh

Une américaine condamné à 13 ans de prison pour avoir piraté plusieurs institutions bancaires et envoyé de l’argent aux assassins de Daesh.

L’affaire Zoobia Shahnaz vient de connaitre son point final. Cette femme avait été arrêtée en 31 juillet 2017, à l’aéroport international John F. Kennedy alors qu’elle souhaitait atterrir en Turquie. Selon les autorités locales, elle devait rejoindre ISIS, en Syrie. Motif : piratage et escroquerie.

Entre mars 2017 et juillet 2017, Shahnaz a fraudé de nombreuses institutions financières pour obtenir de l’argent à destination de Daesh. Dans sa fraude, des piratages de cartes bancaires et un prêt d’environ 22 500 $. 62 000 dollars ont été convertis en crypto-monnaies. La « mule » a ensuite effectué plusieurs virements électroniques totalisant plus de 150 000 $ à des particuliers et à des entités au Pakistan, en Chine et en Turquie.

En plus de ses actions « numériques », les autorités ont retrouvé chez elle de la documentation concernant une ceinture explosive et une lunette de vision nocturne.

Elle vient d’être condamnée à 13 ans de prison fédérale.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.