Nous joindre par : 0899274448*
Blackmarket JetSetLife

JetSetLife : il dealait de kilos de cocaïne dans le blackmarket

Les autorités fédérales américaines ont arrêté un homme soupçonné d’être JetSetLife, l’un des plus importants dealers de cocaïne du blackmarket.

Le blackmarket dédié à la commercialisation de drogue est dans la liste noire des autorités. Mission, stopper les fournisseurs. JetSetLife (JSL) (ou encore White Dreams) était l’un d’eux. JSL, originaire de San Francisco, a commencé à vendre de la cocaïne sur le blackmarket Silk Road [La Route de la Soie]. Après la fermeture de “La Route de la Soie”, JSL a continué son business dans quasiment toutes les boutiques du darknet. La spécialisation de JSL : la cocaïne.

L’homme de 26 ans s’est fait arrêter après une infiltration de la DEA. En un mois, son affaire était faite ! Ce dealer présumé, Brian Gutierrez Villasenor.

Selon le document du Département de la Justice Américaine, distribution de cocaïne. Le DoJ explique ne pas pouvoir en dire plus car les complices de Villasenor “avertiraient les autres, fuiraient la justice, détruiraient les preuves et mettraient en péril l’enquête en cours“.

Chasse à l’homme… via les caméras de vidéo surveillance

D’abord, plusieurs agences chassaient JetSetLife : le FBI, l’Homeland Security Investigations (HSI) et la Drug Enforcement Administration, la DEA. Brian Gutierrez Villasenor était en train de mettre en place sa propre boutique privée avec kilos de cocaïne et autre MDMA. L’infiltration du HSI aura été aussi simple qu’efficace. Une commande de 25 dollars de cocaïne. Produit envoyé par la poste.

Ensuite, l’agent infiltré va fournir les informations inscrites sur le colis qu’il va recevoir au service d’inspection postale des États-Unis (USPIS). Bilan, le jour et la date d’envoi de la drogue se  confirment. Les caméras de vidéo surveillance feront le reste. JetSetLife est ferré. Le 5 mai, l’USPIS interceptait un nouveau colis ressemblant à celui reçu par l’agent du HSI. Le 7 mai, l’USPIS, le FBI, le HSI et le DEA ouvraient l’emballage. A l’intérieur, un boitier de DVD.

Enfin, de nouveau, analyse des caméras de vidéo surveillance. L’émetteur du colis, Gutierrez Villasenor. Les agents fédéraux n’ont eu plus qu’à le suivre. Il vient d’être arrêté. Comme le dealer français OxyMonster, il risque 20 ans de prison ferme. En France, la fondatrice du black Market “La main noire“, arrêtée mi-juin 2018,  risque un peu moins !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.