Nous joindre par : 0890 170 001*

La 5G s’implante en Europe

La ville Néerlandaise La Haye annonce vouloir être la première ville à disposer d’un réseau mobile 5G. L’ultra rapide dans une capitale administrative Européenne loin d’être négligeable question sécurité.

La ville de La Haye est connue pour être l’une des capitale administrative Européenne de première importance. Située en bordure de la mer du nord, sur la côte ouest des Pays-Bas. Une commune qui regroupe le parlement des Pays-Bas, les résidences officielles du roi, du Première Ministre. De nombreuses ambassades aussi, ainsi que des institutions internationales de premier ordre comme La Cour internationale de justice (CIJ), la Cour pénale internationale (CPI), la Cour permanente d’arbitrage (CPA), Europol, Eurojust, la Commission internationale pour les personnes disparues, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et le Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux. Bref, autant dire que l’espace numérique local se doit d’être sérieusement sécurisé.

5G et communiquer

La ville de La Haye vient dont d’annoncer vouloir devenir la première commune à proposer la 5G. Une connexion ultra rapide qui profitera donc aux entités citées ci-dessus, mais aussi au 530.000 habitants que compte La Haye. La Finlande avait été le premier pays du Monde en équipant deux de ses villes, Tampere et Tallinn. La Belgique lance sa 5G en 2019. En attendant le déploiement de la 5G en France.

C’est l’opérateur T-Mobile qui se chargera du déploiement. Il sera total d’ici 2020. En attendant, la connexion ultra rapide profitera surtout aux parking locaux et à la gestion du trafic. Un détail important, La Haye est aussi la ville qui accueille la maison mère de T-Mobile.

5G et sécurité

En France, la marque Samsung va-t-elle devenir partenaire de la 5G en France comme Ericsson et Nokia C’est se qu’explique dans ses colonnes l’Informaticien. Un choix face à la méfiance internationale à l’encontre de l’équipementier Chinois Huawei. Dans un communiqué de l’agence Reuters, Samsung indique vouloir renforcer ses activités de réseau « pour saisir les opportunités du marché à un moment où Huawei fait l’objet de mises en garde sur la sécurité ». Huawei montré du doigt aux USA, Allemagne Royaume-Unis pour une potentielle ingérence de la Chine dans les communications 5G. En Nouvelle-Zélande, les services de renseignements du pays avait interdit à l’opérateur Spark d’employer des équipement Chinois. A noter qu’une discussion est en cours avec Spark et le Bureau gouvernemental pour la sécurité des communications (GCSB) pour rassurer le gouvernement local sur la protection des données qui transiteraient par la 5G. même son de cloche, dorénavant, au Royaume-Unis. Le Bureau gouvernemental pour la sécurité des communications (GCSB) termine son évaluation technique.

Depuis novembre 2018, les Etats-Unis invitent ses alliés à bannir Huawei. Se que feront le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-unis, la République Tchèque, Norvége. Bref, pendant ce temps, le grand dragon de Huawei, Ren Zhengfei regarde d’un air goguenard tout ce remue-ménage. L’un de ces illustres ancêtres, le Général Sun Tzu écrivait déjà dans l’Art de la guerre « « On supplée à la voix par le tambour et les cloches ; à l’œil par les étendards et les guidons. ».

« Avec la 5G, l’innovation transforme les infrastructures mobiles en une plateforme, véritable moteur de création de valeur et d’innovation pour les services. Tout au long de cette transformation, l’architecture et les solutions de sécurité éprouvées de Fortinet déploient une sécurité évoluée pour les différents cas d’usage des réseaux LTE, LTE-A et 5G. Les infrastructures mobiles sont ainsi sécurisées, des réseaux d’accès radio RAN aux environnements cloud des opérateurs. De leur côté, les clients bénéficient de performances et de capacités de fiabilité carrier-grade, ainsi que d’une évolutivité, d’une visibilité et d’un contrôle optimisés pour le Cloud. » indique John Maddison, de chez Fortinet.

Au sujet de l'auteur
Contributeur extérieur.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.