La marque de bière Busch infiltrée et rançonnée

La marque de bière Busch subit une double attaque de type rançonnage. Les pirates font chanter, deux fois, l’entreprise.

Selon les informations de ZATAZ.COM, il risque d’y avoir une pénurie de bière Busch à Noël. L’entreprise américaine Belge a été rançonnée par le groupe de pirates Maze.

Des « black hat » connus pour infiltrer les serveurs. Copier les contenus. Chiffrer les serveurs. Et demander de l’argent. Prix de départ, 500$ par document.

Les pirates affichent les machines piégées… et des données volées !

Malheur aux petits malins qui tenteraient la communication commerciale avec les pirates. Ces derniers doubles les prix aussi vite qu’un amateur de bière sait ouvrir un pack de douze rien qu’avec la pensée. Ceux qui ne paient pas, se retrouvent ensuite avec un double effet RGPD. Les pirates menacent de diffuser les données volées. Si aucune entente est formulée, les malveillants mettent à disposition les informations sensibles collectées.

Dans le collimateur de Maze, la société Busch. Les amateurs de bière connaissent. Selon les informations de ZATAZ, 124 machines impactées.

Selon la « communication » des pirates, des machines de production seraient impactées. Les pirates ont fourni les noms des machines, les IP, et 8 documents internes concernant le business de BUSCH. « Le blocage date du 1er décembre 2019, indique les pirates. Nous avons exfiltré 2.5Gb de données !« .

ZATAZ a pu constater la mise en ligne de documents comptables, de signatures, de factures …

De quoi avoir une sacré gueule de bois !

Mise à jour: Pour les connaisseurs de mousse, cette marque est Belge et non pas américaine. Erreur de ma part en lisant les informations diffusées par les pirates: les 124 machines infectées, basées aux USA. A noter qu’ils ont diffusé 30% des informations volées !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. LH Reply

    Bonjour,
    Les bières Bush sont Belges, êtes vous certain des informations que vous remontez?
    Cordialement,
    LH

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Vous avez tout à fait raison, l’erreur est partie du fait que les pirates ont affiché, en plus de 30% des informations qu’ils ont volé, 123 machines piégées basées aux USA.
      Cordialement

  2. Pingback: ZATAZ » Prise d’otage numérique pour un géant mondial de la production d’oranges

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.