Nous joindre par : 0756ZATAZ0

L’affaire TV5 Monde déjà oubliée dans les média ?

Sauvé des pirates : le site Delta FM aurait pu finir comme TV 5 Monde, dans les mains de pirates informatiques.

Les média sont des cibles pour les pirates informatiques. D’abord parce qu’ils font de l’audience. Ensuite, ils représentent une vitrine médiatique pour faire passer un message, quelqu’il soit. Souvenez-vous de l’attaque informatique contre la chaîne de télévision TV5 Monde ou encore le blocage de plusieurs journaux de la presse nationale belge. Des cas qui, normalement, devraient attirer l’œil et les oreilles des dirigeants de journaux, radios, télévisions. Après l’affaire de TV5 Monde, l’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information avait convoqué une soixantaine de média pour parler « sécurité informatique ».

Seulement, la réalité est là. Des piratages et des risques d’infiltrations nous sont remontées, chaque jour, via le protocole d’alerte de ZATAZ. Des « souriants », comme cette étrange citation dans les colonnes du Figaro, ou encore le cas de la radio Delta FM, une sympathique radio qui émet dans le Nord de la France (Boulogne-sur-mer, Dunkerque et Saint-Omer).

Une centaine d’injections SQL via des pages oubliées depuis des mois ou encore des pages de « test » qui n’ont pas été effacées et qui permettaient de télécharger n’importe quel fichier dans le serveur, comme une backdoor, par exemple. Une porte cachée qu’un pirate peut utiliser ensuite pour espionner, modifier, copier, effacer la moindre information qui lui passera par la souris. La direction a été alertée, ainsi que l’ANSSI. Les problèmes ont été corrigés. (Merci aux internautes qui nous ont communiqué failles et fuites : PrivAtor, Issacx, B3lF)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.