Nous joindre par : 0899274448*

Le pirate présumé de Vtech arrêté… il n’était pas seul

Un internaute britannique de 21 ans arrêté après le piratage de 6 millions de données appartenant aux clients du fabriquant de jouets Vtech. ZATAZ retrouve d’autres pirates derrière cette attaque.

Nous parlions, le 29 novembre dernier, de l’attaque informatique ayant visé la société Vtech. Le fabriquant de jouets était victime d’une intrusion via une injection SQL. Faille informatique déclarée par l’OWASP, organisme américain traitant de sécurité informatique, comme étant la seconde plaie des applications Internet. Vtech avait avoué avoir “perdu” 6 millions de données clients, dont près de 2 millions appartenant à des enfants. Des milliers de Français étaient concernés. Comme je vous l’indiquais, la faille était connue depuis malheureusement très longtemps. Il semble que toutes les possibilités SQL n’ont pas été corrigées !

La police britannique, via son service “Serocu” vient d’annoncer l’arrestation du présumé pirate informatique. Un internaute de 21 ans, originaire de Berkshire. Les cyber policiers anglais indiquent qu’il est accusé d’avoir eu un “accès non autorisé dans un ordinateur pour faciliter la perpétration d’une infraction“. Bref, traduisez que le pirate serait rentré et se serait servi. Une attaque simple comme “bonjour”. La faille SQL a pu être exploitée via l’un des nombreux logiciels mis à disposition sur la toile, gratuitement.

VTech, poule aux oeufs d’or pour les spammeurs ?

twitter itw vtech proofJ’ai pu rentrer en contact avec d’autres pirates informatiques qui affirment avoir eu en main au moins deux SQL visant le fabriquant de jouet. Parmi les “utilisateurs”, le jeune marocain AmineMoodz, ou encore kdz, Prosox … “Nous vendions des mails et des informations des comptes entre 2 et 4€” indique l’un d’eux. Des ventes qui s’officialisaient dans certaines boutiques du deep web. “Vtech nous servait de base pour des mailinglist. Nous avons des failles sur des sites que l’on voit à la télé, chaque jour. Mais on ne veut pas les – niker -. Nous attendons le bon moment.

D’après les dire d’un des pirates, les acheteurs des informations étaient très nombreux. Des mails et des adresses qui ont pu servir dans d’autres malveillances : phishing, drop box, usurpation d’identité… Autant dire que le jeune britannique n’était qu’un pirate parmi tant d’autres dans le serveur du fabriquant de jouet Vtech.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

  1. Pingback: Régions.news #208 – Edition Du Vendredi 18 Décembre 2015 | Régions.news

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.