Rétrospective 2016

La société médicale GiroMedical corrige une fuite de données clients

La société GiroMedical corrige une fuite d’informations concernant ses clients. En pleine période de pandémie, des données qui auraient pu être très utiles aux escrocs du web.

La société GiroMedical est, avec plus de 300 000 clients en Europe, l’un des leaders du marché de la vente de produits médicaux. Masques, thermomètres, et autres produits pour les professionnels de la santé sont accessible en deux clics de souris. ZATAZ a fait corriger une fuite d’informations personnelles concernant les clients de cette entreprise Européenne.

Chez ZATAZ, comme vous le savez, nous n’attendons pas une pandémie, pour être solidaire. Nous n’avons pas attendu pour soutenir la santé, l’éducation … Nous n’avons pas attendu pour aider bénévolement des sociétés, des associations, … en cas de problème de fuite d’informations. Le Protocole ZATAZ fait cela depuis plus de 20 ans. Plus de 70 000 entités ont pu être aidées.

Deux lecteurs clients vont m’indiquer un problème sur le site web. Un Protocole ZATAZ est lancé dès le 16 avril 2020, en plein confinement. La société va me répondre neuf jours plus tard, à la suite d’une relance. Le premier courriel semble n’être jamais arrivé aux destinataires. A noter que la CNIL était dans la boucle, comme pour chaque alerte.

Dans le courriel, aucune information précise. Je ne sais pas qui réceptionnera l’alerte.

Dans ce courriel de base, une demande de mise en relation. But avoué, fournir les bonnes indications afin de permettre la correction. Je recevrais une réponse le 26 avril « Après vérification auprès de notre service informatique, nous n’avons eu aucun souci, aucune fuite de données clients« . Il ne savait ni quoi, ni comment et n’ont rien demandé ! J’aurai pu en rester là et me dire « Qu’il se démerde !« 

J’ai beau vivre au Canada, le décalage horaire ne m’a pas empêché de relancer un courriel deux jours plus tard. Il fournira le pas-à-pas pour comprendre et corriger la fuite. Il était possible d’accéder aux factures des clients. Des documents comportant l’ensemble des informations personnelles (sauf données bancaires). Une manne providentielle pour un pirate informatique. Heureusement, à ma connaissance, aucune malveillance. Un pirate aurait pu usurper l’identité de l’entreprise et contacter les clients ; il aurait pu aussi collecter les données des acheteurs et les piéger.

Le 19 mai, j’ai recontacté la société afin de savoir si tout était corrigé. Les lecteurs clients me posaient la question. « Oui cela a été corrigé le jour même par notre informaticien » indique le courriel. Aucune réponse sur l’aspect RGPD !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.