Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Pendant 5 mois, des pirates Chinois ont tenté d’infiltrer le paiement sans contact de Samsung

Une équipe de pirates informatiques chinois aurait infiltré l’entreprise LoopPay, une filiale du groupe Samsung. Les pirates visaient un service de paiement sans contact de la firme coréenne.

Des pirates informatiques, présumés Chinois, connus sous le nom de Codoso/Sun shock auraient infiltré durant 5 mois la société LoopPay, une filiale de Samsung. Une attaque qui aurait été lancée en début d’année 2015 selon le New York Times.

Samsung a acquis LoopPay en Février 2015 pour plus de 250 millions de dollars, et les pirates se sont invités dans les serveurs, dès Mars 2015. Selon les dirigeants de LoopPay, les pirates semblaient se concentrer sur la sécurité des transmissions de données sensibles, celles concernant le Magnetic Secure Transmission. Le PDG de LoopPay, Will Graylin, a déclaré au Times que, bien que les pirates soient rentrés dans le réseau de l’entreprise, ils ne semblent pas avoir eu accès au système de production qui gère les paiements.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.