Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Phreaking : un pirate s’attaque à un répondeur d’une MJC de Nancy et occasionne 5000€ d’appels frauduleux

Appels frauduleux – 5.288€ de détournement téléphonique. Voilà ce que vient de découvrir une Maison de la Jeunesse de Nancy après le passage d’un phreaker, un pirate informatique spécialisé dans la téléphonie.

Pour ceux qui ont la chance de voyager un peu, il vous est peut-être déjà arrivé de croiser, voire d’utiliser, une boutique de téléphonie un peu bizarre. En Afrique, mais aussi en Asie, ces « entreprises » sont souvent très petites, et proposent de passer des appels téléphoniques pour quelques centimes d’euros. Si la majorité est légale, et avec des offres licites, d’autres exploitent des services commercialisés par des pirates informatiques pas comme les autres. Des pirates baptisés phreakers.

Allô, il y a un phreaker sur la ligne

Le phreaking, du piratage informatique concernant les téléphones et la téléphonie. La légende du phreaking, Docteur Crunch, était d’ailleurs en France, en juin dernier. Pour le petit rappel historique, Cap’n Crunch [John Draper], éponyme de la marque américaine de céréales [Quaker Oats] pour le petit déjeuner, avait découvert comment passer des appels téléphoniques gratuitement après avoir soufflé dans le sifflet jouet offert dans la boîte de céréales. Le sifflet émettait une tonalité de 2600 hz. Tonalité, à l’époque, utilisée par BELL télécom pour ses appels longue distance.

Appels frauduleux : À noter que les phreakers sont aussi payés pour occasionner des appels téléphoniques vers des services payants pour adultes, ou créer des codes audiotels pour revendre ensuite les numéros acquis malhonnêtement.

5.288€ d’appels vers le Kosovo

Mais revenons à notre affaire du jour. La MJC des III-maisons de Nancy a découvert, via sa facture du mois, qu’un pirate avait joué avec sa ligne téléphonique. Le phreaker a occasionné pour plus de 5.288 euros d’appels non autorisés. Comme à chaque fois dans se cas, le malveillant a profité du système de répartition des appels. D’habitude se sont les PABX qui sont visés. Pour l’affaire de la MJC, un simple répondeur. Le pirate a trouvé le mot de passe et joué avec le menu du répondeur. Bilan, des centaines d’appels vers le Kosovo sur une ligne surtaxée [le 377 44 85 14 16]. Autant dire que pour le cas de la MJC, un audiotel pornographique se cache peut-être derrière cette fraude.

Appels frauduleux

C’est le service fraude de l’opérateur Orange qui a alerté la MJC. L’attaque s’est déroulée un week-end de mai. Le pirate savait qu’à cette période personne ne serait derrière la ligne de la MJC pour couper le répondeur. Bref, une nouvelle affaire après celle de la Ville de Pessac (et ses 15.000€) ; Commune de Licques (15.000€) … Un piratage possible, et simple à mettre en place. Les propriétaires légitimes des lignes téléphoniques ponctionnées n’avaient pas lu le mode d’emploi de leur matériel… les pirates oui et n’avaient pas changer le mot de passe proposé par le constructeur !

Attention, comme le rappelait il y a peu DataSecurityBreach.fr, les prestataires de services qui n’avertissent pas leur client des modifications à faire pour changer le mot de passe usine de leur matériel téléphonique sont passibles de finir devant la justice.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. karmadeus Reply

    un audiotel pornographique SE cache peut-être

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Nouveau piratage pour Target : du porno dans les enceintes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.