Piratage de distributeur de billets au Québec

Des pirates informatiques ont mis la main sur plusieurs centaines de milliers de dollars en piratant plusieurs distributeurs de billets. « Easy Money! »

Promis, juré, ce n’est pas moi ! 🙂 La presse Québécoise vient d’annoncer le piratage de plusieurs distributeurs de billets, et cela en quelques semaines. Les pirates exploitent une faille pourtant connue depuis des mois. Comme l’indique Patrick Mathieu, cofondateur du Hackfest « Attaque très connue, datant de 2010 par Bernaby Jack« .

Une attaque de type jackpotting

Une cyber-attaque qui consiste à percer un trou dans le distributeur, atteindre l’ordinateur, connecter son matériel et orchestrer des commandes informatiques qui permettent de sortir l’argent. Je vous proposais une démonstration, il y a déjà cinq ans sur ce type d’attaque numérique.

Si la faille est connue depuis 2010, elle serait apparue en Europe en 2015, 2016 en France. Au Canada, en ce début d’année 2020, les pirates ont mis la main sur des sommes allant entre 80 000 $ et 200 000 $ dans chacune des six succursales piratées. Soit, entre 65 000 et 170 000€.

« Les voleurs auraient utilisé un appareil externe, soit un ordinateur portatif ou une tablette, afin de se connecter directement au guichet par la chute à billets des distributeurs. » explique la presse locale.

Voici, en vidéo, la technique… tirée d’un film ayant plus de 25 ans et qui, à l’époque, n’était que de la science-fiction.

 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.