Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Piratage de Forbes par des pirates Chinois… Russes, Français ?

Piratage de Forbes ? En juin 2014, lors du rendez-vous annuel du CLUSIR Aquitaine, les RSSIA, je revenais sur plusieurs attaques informatiques non publiques, dont celle ayant visé le magazine américain Forbes. Le journal économique vient de confirmer.

Le Wall Street Journal vient d’indiquer que le magazine économique Forbes avaient été la victime de pirates informatiques, ciblés en Chine. Une affirmation à la suite d’une « enquête » de deux sociétés spécialisées en sécurité informatique iSight Partners et Invicea.

Forbes aurait été utilisé, à son insu, en « Point d’eau » pour les malveillants. Une version moderne de « L’art de la Guerre« . Derrière cette attaque, un groupe de pirates prétendus Chinois connu sous les pseudonymes de Codoso/Sunshop Group. Le site a été utilisé pour diffuser des codes malveillants dans les ordinateurs des visiteurs. Bref, la bonne vielle technique de la fausse alerte Flash ou encore sur des liens que nous avons baptisé chez ZATAZ : « Clic sur ma pub, tu verras du pays!« .

L’une des entrées, un widget « Pensée du jour » qui avait été remplacé par celui des pirates, plus inspiré à injecter un logiciel espion qu’à diffuser l’éphéméride du moment. Selon les experts, l’attaque a été activée fin novembre et ensuite tout le long du moins de décembre 2014.

Une des failles de Forbes (juin 2014).

Une des failles de Forbes (juin 2014).

Inquiétant, n’est-ce-pas, d’autant plus quand vous relisez notre début d’article. Nous avions eu vent d’une attaque à l’encontre de Forbes depuis au moins juin 2014 avec vol de données internes et, comme le confirme aujourd’hui le New-York Times et Forbes, infiltration de son site.

Plus de 18,000 pages de logins, mots de passe, mails, identités, ... volées chez Forbes en juin 2014.

Plus de 18,000 pages de logins, mots de passe, mails, identités, … volées chez Forbes en juin 2014.

Piratage de Forbes ?

Nous pouvons même révéler aujourd’hui qu’une base de données d’utilisateurs a été volée en 2014. Un piratage de Forbes resté totalement invisible. Identités, mails, mots de passe. Plusieurs dizaines de milliers de données dans les mains d’inconnus, plus proche de la Russie que de la Grande Muraille de Chine.

En février 2014, le site avait été attaqué par les hacktivistes de la Syrian Electronic Army.

 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.