Nous joindre par : 0890 170 001*
prison avec sursis pour le piratage

3 ans de prison avec sursis pour le piratage de l’INHESJ

Prison avec sursis pour le piratage – Le pirate informatique de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice vient d’écoper de 3 ans de prison avec sursis.

En 2010, je vous informais d’un piratage informatique ayant visé l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice. Un cyber manifestant avait trouvé cette idée pour demander la libération de René Galinier, un commerçant arrêté et incarcéré après avoir tiré sur deux cambrioleurs.

Le pirate, il avait 40 ans à l’époque, avait signé son acte bRonCOde. A l’époque, l’hacktiviste m’avait fait savoir qu’il avait mis la main sur les 15.000 adresses électroniques des « membres » de cet institut. Des informations qu’il avait pu collecter via le prestataire de service ayant la gérance technique de la « news letter » de l’INHESJ. Le manifestant m’indiquait à l’époque avoir écrit à l’ensemble des abonnés (@gendarmerie.defense.gouv.fr ; @interieur.gouv.fr ; @justice.fr ; mais aussi axa.fr ; carrefour.fr ; …) « J’étais tout simplement agacé que ce brave papy fasse de la prison pour ce qui apparaît comme être de la légitime défense« .

L’homme de 44 ans vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Versailles à trois ans de prison avec sursis.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.