Nous joindre par : 0756ZATAZ0
fausses pharmacies

Prison pour diffuseur de fausses pharmacies en ligne

Sept individus jugés pour avoir diffusé de fausses pharmacies sur Internet. Ils auraient gagné plus de 9 millions de dollars. Huit ans de prison.

Les pharmacies sur Internet, légales ou non, sont un juteux business que les pirates n’ont pas l’intention de laisser passer avec leurs fausses pharmacies. Comme je peux vous le révéler très souvent sur Twitter @zataz / @damien_bancal, le piratage d’un site Internet peut servir ce genre d’individus. Leurs missions, cacher une boutique de contrefaçons, de faux médicaments, dans les pages officielles d’un portail web infiltré. Bilan, les internautes pensent être dans une boutique légale. Les moteurs de recherche références ce qu’ils pensent être propre et officiel.

Fin de mai 2014, le procureur américain Jenny A. Durkan annonçait qu’un grand jury fédéral dans le district occidental de Washington inculpait sept personnes pour avoir distribué illégalement des stupéfiants par le biais d’une pharmacie en ligne. Le groupe, selon l’acte d’accusation, aurait vendu 9 000 000 $ de substances contrôlées à des patients, sans ordonnance. Le 26 janvier 2016, la procureur américaine Annette L. Hayes a annoncé la condamnation du dernier membre du groupe, Juan Gallinal. Le boss de cette fausse pharmacie vient d’écoper de 8 ans de prison. Gallinal était un officier de police. « Gallinal a vu les dommages causés par la dépendance aux opioïdes dans ce pays, tout en vendant des opioïdes » a exprimé le juge lors du rendu de sentence. L’homme dirigeait les pharmacies pirates « Discount Pharmacy » et « A-1 Pharmacy ». Les employés de Gallinal écopent de 60 mois de prison ferme. Amende, 1,9 million de dollars.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.