0899379170 code service 92829 *
Image Credits: White House / Flickr téléphones mobiles personnels

Téléphones mobiles personnels interdits à la Maison Blanche

La Maison Blanche interdit à ses employés d’utiliser des téléphones mobiles personnels. Objet dangereux à proximité du Président Donald Trump.

Téléphones mobiles personnels au travail ! Les Services Secrets américains ont peur du piratage des informations de Donald Trump ? Le Président des Etats-Unis d’Amérique évolue dans l’aile Ouest (West Wing) de la Maison Blanche. Une zone ultra sensible et protégée. Cette partie est peu visible du bâtiment principal que tout le monde connait. Dans la West Wing, on y trouve le bureau ovale. On y trouve aussi le cabinet présidentiel ou encore la salle des situations d’urgence.

D’ailleurs, c’est dans cette West Wing que les téléphones personnels viennent d’être interdit d’utilisation. “La sécurité et l’intégrité des systèmes technologiques de la Maison Blanche sont une priorité pour l’administration Trump, indique Sarah Huckabee SandersL’utilisation de tous les appareils personnels pour les invités et le personnel ne sera plus autorisée dans l’aile ouest“.

Or, seuls les appareils fournis par les Services Secrets seront autorisés, et cela à partir du 8 janvier. En effet, il y avait trop d’appareils connectés au réseau sans fil de la Maison Blanche. Les téléphones personnels ne sont pas aussi sécurisés que ceux du gouvernement fédéral. Bilan, les Services Secrets US font le ménage.

Les mauvaises langues diront que cela engendre une baisse du débit wifi du Président Trump qui ne peut plus twitter autant qu’il le souhaite !

Sur Twitter ?

Dans un autre ordre d’idée, certains anciens Tweets de Donald Trump restent dangereux, à l’image de la démonstration effectuée par un jeune Belge, il y a un an. Un URL placé dans un tweet du président américain, dont le nom de domaine a pu être racheté et utilisé pour diffuser une vidéo se moquant de Trump. Partant de ce fait, pour 10 euros, le sujet Belge est devenu propriétaire de nac2012.com.

En conséquence, il a proposé une redirection vers une vidéo Youtube. Un clip que le compte Twitter, et le message de Trump datant du 11 avril 2012, s’est empressé de reprendre automatiquement.

Finalement, imaginez que l’url diffuse un code malveillant ? Il suffirait de retweeter le message officiel de Donald Trump !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Spécialiste des sujets cybercriminalité / cybersécurité. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ...). Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Ecole Européenne de Guerre Économique Versailles. Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC).

Articles connexes

Laisser un commentaire

*