Nous joindre par : 0890 170 001*

The Americans : La Russie aurait mis sur écoute le FBI

Pour ceux qui connaissent la série TV « The Americans », l’affaire que vient de révéler un ancien de la CIA a de quoi faire sourire. « The Americans » traite de ces agents Russes infiltrés aux USA. On vient d’apprendre d’un agent retraité que la Russie avait mis sur écoute le FBI pour protéger ses « The Americans ».

C’est dans les colonnes de Yahoo! News que l’information est tombée concernant le FBI sur écoute. Les espions Russes avaient un moyen de mettre sur écoute les conversations chiffrées du FBI. Le 29 décembre 2016, l’administration Obama mettait à la porte d’une trentaine de diplomates russes. Ils avaient 72 heures pour quitter les États-Unis. L’administration annonçait qu’elle saisissait dans la foulée trois maisons appartenant au gouvernement russe dans le Maryland et à New York. Des « dachas » aux très grandes oreilles.

Les USA souhaitaient punir la Russie de son ingérence dans les élections présidentielle de 2016. Seulement, on vient d’apprendre que cette invitation à rejoindre la Russie était motivée par une autre raison bien plus secrète encore

Смерть шпионам !

Selon d’anciens responsables américains les expulsés auraient joué un rôle clé dans une opération de contre-espionnage russe menée au cœur de la capitale américaine, Washington, mais aussi à New York et San Francisco. L’opération ciblait les communications du FBI. Mission, écouter et mettre des battons dans les roues de la section contre espionnage.

Bilan, le FBI et la CIA ont stoppé toutes les communications avec leurs contacts Russes. La sécurité se renforce, et la suspicion aussi. Beaucoup de temps et d’énergie à ne pas « contre espionner« . Cela a même suscité des inquiétudes parmi certains responsables américains au sujet d’une taupe russe au sein de la communauté du renseignement américaine.

Здравствуйте! Я слушаю тебя

La CIA va découvrir que les Russes avaient considérablement amélioré leur capacité à déchiffrer certains types de communications sécurisées. Une mise sur écoute efficace !

Les espions avaient en main les conversations passant par les équipes de surveillance d’élite du FBI. À peu près au même moment, des espions ont également compromis les systèmes de communication de secours des équipes du FBI – des téléphones cellulaires équipés de fonctions de talkie-walkie «Push-To-Talk».

Autant dire qu’une mise sur écouter de son ennemi permet de connaitre ses faits et ses gestes. Un espionnage qui aurait débuté en 2010. A cette époque, la maison blanche avait révélé l’existence d’espions russes, basés à New York, à la sauce « The Americains« , la série TV. Sept ans plus tard, la CIA était obligé d’extraire un de ses correspondants de Russie. Deux ans après, on découvre le fin mot de l’histoire… qui à coup sur n’est pas terminé ! (Yahoo!)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Jony Reply

    c’est pour cela des la première élection d’Obama son secrète service lui avait demandé de ne pas utiliser de smartphone et autre objet connectés ,bref a part cela les services us ne savaient rien et ce sont fait espionnés pendant des années …ouais moi je penses que quand on est surpuissant il est préférable de laisser croire un temps a son ennemie qu il a trouver la faille .

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      « N’interrompez jamais un ennemi qui est en train de faire une erreur. » N. Bonaparte.

Laisser un commentaire

*