Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Tricher au loto, simple comme un clic de souris ?

L’ancien responsable de la sécurité du Loto de l’État de l’Iowa installe un logiciel pirate chez son employeur et se crée un billet gagnant de 14 millions de dollars.

A première vue, tricher au loto, du moins aux États-Unis, ne semble pas si compliqué. L’ancien patron de la sécurité informatique de l’État de l’Iowa s’est attaqué à l’informatique permettant de gérer le loto local. Il a réussi à truquer la loterie afin d’acheter un billet gagnant pour un tirage ultérieur. Eddie Tipton, 52 ans, a été reconnu coupable par le tribunal du comté de Polk (dans la région Des Moines).

L’ancien directeur avait installé un rootkit caché sur un système informatique géré par la Multi-State Lottery Association. Une infiltration qui lui a permis de secrètement modifier le générateur de nombres aléatoires de la loterie. Cela lui a permis de calculer les chiffres qui seraient puisées dans le Hot Lotto games de l’État de l’Iowa, et donc acheter un billet gagnant à l’avance. Il devait gagner 14,3 millions de dollars le 29 décembre 2010.

Les boules, le voilà au chômage, sans un sous et sans aucune chance (grattage et tirage) de retraite de son ancien employeur.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. jesersarien Reply

    « will remain free on bond ahead of his sentencing hearing Sept. 9. He faces up to 10 years in prison »
    il va bien serrer les fesses jusqu’au 9 septembre, y a quand même un séjour de 10 ans tout frais payés en jeu . 😉
    La réponse au titre semble être non et le 9 septembre on pourra peut être l’écrire en majuscule.

  2. Pingback: ZATAZ Pirater le loto, possible aux USA - ZATAZ

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.