Un phishing cible les écoles d’arts

Une cyber-attaque vise des écoles d’arts. Une tentative d’hameçonnage de données qui n’annonce rien de bon !

Tout commence par un courriel classique. Il est signé par l’école e.artsup de Lyon. Signature, adresses, logo … Tout y est ! L’école de la passion créative n’y est pour rien. Un pirate vient de diffuser un courriel piégé. Difficile de connaitre le nombre exact de « prise de contact« .

Le courriel incite à lire une fichier. Un PDF qui n’est en fait qu’une image et un lien vers un faux site Adobe Online Services proposant l’accès à GMail, AOL, Outlook, Office 365, Yahoo … La page est correctement réalisée. Elle fait parti d’un kit dédié aux phishing diffusé, il y a quelques semaines, dans un darkweb.

Ce faux portail demande votre login, mot de passe et le moyen que vous utilisez pour une possible protection va la double authentification (2FA).

Vous fournissez les informations réclamées ? L’hameçonnage vous ouvre un vrai document dédié au graphisme. « Etant donné qu’il n’y a pas de pièce jointe à proprement parler, et que de nombreuses écoles utilisent des webmails exchange online, cette attaque va très vite faire des ravages… » me confirme Aurelien Porcile, Directeur des Nouvelles Technologies.

Quels sont les problèmes possibles à venir ?

D’abord l’infiltration des boites électroniques de chaque victime. Des tonnes de données personnelles et professionnelles que les pirates se feront un plaisir de collecter, trier. Qu’ils utiliseront, revendront, …

Un exemple d’utilisation ? Prenons l’exemple du courriel employé pour ce phishing. L’émetteur a été infiltré et son outil de correspondance exploité !

A noter que j’ai la preuve, via un document que ce phishing à laissé accessible, qu’au moins 10 employés d’une école Françaises ont été piégés par cet hameçonnage. Ils ont fourni leur adresse mail et son mot de passe. Sésame pourtant fort (chiffre, lettre, majuscule, signe de ponctuation).

L’autre gros problème ! La possibilité pour le pirate de s’infiltrer plus profondément dans les arcanes des sociétés ainsi visitées. L’ombre du rançonnage n’est pas loin !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.