Assurer la sécurité de sa micro-entreprise

Nous vivons actuellement dans une société où le numérique est devenu un outil indispensable au quotidien. Tout entrepreneur qui fait ses premiers pas dans le secteur doit s’assurer de sa présence en ligne pour conquérir sa cible, quelle que soit la taille de son entreprise. Par ailleurs, il est désormais indéniable que le site web peut être un levier efficace pour booster sa stratégie de communication et pour mieux gérer sa micro-entreprise.

Il faut toutefois garder en tête que la création d’un site expose aussi à certains risques, et notamment à des cyberattaques, pouvant entraîner le vol ou la perte de données. Cela expose ainsi votre structure à des pertes financières importantes. Dès lors que votre micro-entreprise dispose de son site web, vous devez donc prendre des mesures pour en assurer la cybersécurité.

Quels sont les risques encourus par la micro-entreprise en matière de cybersécurité, et comment se protéger ?

À quels types de cyberattaques s’expose la micro-entreprise ?

Si les cyberattaques sur les grandes entreprises font plus d’échos, les plus petites structures, et notamment les micro-entreprises et les PME ne sont pas pour autant épargnées. En 2019, une étude IFOP démontrait même que 76% des PME se préoccupaient de leur cybersécurité. Les cyberattaques prennent généralement 2 formes :

L’attaque ciblée

L’attaque ciblée est comme son nom l’indique, une attaque qui vise une entreprise ou un individu en particulier. Elle s’effectue à partir de la cartographie des numéros de téléphone ou des adresses e-mail de la cible.

En ce qui concerne l’entreprise, l’attaque prendra souvent la forme d’un e-mail piégé permettant de prendre à distance le contrôle de l’ordinateur de la victime une fois que celle-ci aura cliqué sur le piège. Ceci étant fait, le pirate s’emparera des données confidentielles de la micro-entreprise.

L’attaque opportuniste

L’attaque opportuniste consiste à toucher le maximum de cibles possible et concerne aussi bien les grandes organisations que les micro-entreprises. C’est la raison pour laquelle les micro-entreprises doivent impérativement se mettre au fait des bonnes pratiques visant à assurer leur sécurité en ligne. Certains sites se spécialisent par exemple dans l’accompagnement de l’auto entrepreneur lors de la création de la micro-entreprise.

L’attaque opportuniste peut revêtir plusieurs formes, la plus fréquemment subie par les petites entreprises étant le chiffrement de ses données confidentielles par un ransomware. Résultat : l’ensemble du réseau de l’entreprise devient inopérable et les données ne pourront être récupérées qu’après le paiement d’une rançon. Pourtant, il faut savoir que 90% des attaques par ransomwares sont dues à un système mal sécurisé, ce qui signifie qu’elles auraient pu être facilement évitées !

Comment garantir la cybersécurité de sa micro-entreprise?

La plupart des attaques que subissent les PME et les micro-entreprises peuvent être évitées grâce à l’optimisation de la sécurité du site web. Pour ce faire, quelques bonnes pratiques doivent être observées :

Souscrire une assurance cybersécurité

Il est tout à fait possible de contracter une assurance pour protéger votre auto-entreprise contre les cyberattaques. L’assurance professionnelle cybersécurité vous couvre contre les risques afférant à l’exposition des données sensibles de l’entreprise, ainsi que des systèmes informatiques. Selon l’assureur que vous aurez choisi, les garanties peuvent s’articuler autour :

  • d’une assistance en cas de crise,
  • la responsabilité civile en cas d’atteinte à la sécurité des réseaux,
  • la confidentialité des données,
  • l’image de marque,
  • la couverture des dommages en cas d’atteinte aux systèmes d’information, etc.

N’hésitez pas à comparer les offres des compagnies d’assurance pour repérer celle qui correspond le mieux à votre activité et à votre budget.

Confiez la sécurisation de votre système d’information à un professionnel

Pour vous prémunir des cyberattaques, vous devez vous assurer que votre système d’information soit sécurisé H24.

Contactez un professionnel qui s’occupera non seulement d’installer, de paramétrer et de sécuriser votre système, et qui s’occupera de la sauvegarde et de sa surveillance 24h/24. Certains professionnels prévoient même des formations pour les utilisateurs selon la complexité du système.

Actualisez régulièrement les logiciels

Votre système d’exploitation ainsi que tous vos logiciels doivent être régulièrement mis à jour pour éviter qu’ils ne soient obsolètes, les exposant ainsi plus facilement aux cyberattaques. Anticipez les mises à jour en les automatisant pour chaque logiciel, et évitez de multiplier les versions d’un même logiciel pour faciliter le suivi.

Optez pour des mots de passe optimisés

Le meilleur moyen de se protéger contre les attaques en ligne est d’utiliser des mots de passe complexes. Cela peut paraître simpliste et pourtant, ce simple geste peut compliquer considérablement le piratage. Il est donc conseillé de choisir différents mots de passe pour chaque compte ou appareil, et d’opter pour une combinaison de chiffres, de lettres en majuscule et en minuscule, et de caractères spécifiques à chaque fois.

Sauvegardez régulièrement vos données

Vous devez prendre l’habitude de sauvegarder régulièrement vos données et vos fichiers importants sur des périphériques externes. De même, il est conseillé de multiplier les supports de stockage : cloud, disque dur externe, clé USB… ce sont autant de solutions que vous pouvez utiliser.

Il est d’usage pour une entreprise de disposer de 3 copies des données sur au moins 2 supports différents. Cela facilitera la récupération de vos fichiers prioritaires en cas de suppression ou de perte des données.

Chiffrez vos données

Pour éviter que les informations que vous stockez ou envoyez par internet dans le cadre de votre auto-entreprise ne puissent être récupérées par des hackers, vous devez prendre l’habitude de les crypter. Le chiffrement de données est, de plus, une manipulation à la portée de tous.

Utilisez des pare-feu et un antivirus

La protection contre la cyber-intrusion passe aussi par l’utilisation de pare-feu et d’antivirus sur le système informatique de la micro-entreprise. Grâce à ces barrières, votre installation sera mieux protégée contre le phishing, les fraudes ou les ransomwares, etc.

En outre, il est très important d’opter pour des logiciels de sécurité de qualité, de les installer sur tous les postes et de les mettre régulièrement à jour. Préférez les logiciels payants aux modèles gratuits, qui ne sont que partiellement efficaces.

Au sujet de l'auteur
Contributeur extérieur. Vous souhaitez contribuer au blog, contactez nous :)

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.