Nous joindre par : 0890 170 001*

La Banque Centrale Européenne (BCE) ferme un de ses sites à la suite d’un piratage

Très intéressante affaire que celle vécue par le site banks-integrated-reporting-dictionary.eu. Un portail géré par la Banque Centrale Européenne. Piraté en 2018, la BCE se demande si des données n’ont pas été volées lors de l’infiltration !

BCE, faut-il en rire… ou en pleurer ? 2018, un phishing est mis en place sur le site banks-integrated-reporting-dictionary.eu. Comme à chaque fois dans ce genre de cyberattaque, les malveillants tentent de collecter les identifiants de connexion (login et mot de passe). Mais faut-il le rappeler encore une fois, un phishing collecte aussi des informations que vous ne fournissez pas directement. IP, machine, zone géographique, navigateur … et si le vilain est malin, il peut aussi orchestrer d’autres faits pirates comme l’interception de vos cookies en cours d’utilisation, lancer une cyberattaque (DDoS, …) via le lien que vous venez d’utiliser, …

Les abonnés ciblés !

Pour banks-integrated-reporting-dictionary.eu, les pirates semblent avoir visé les utilisateurs de la lettre d’information de BIRD. Il faut dire aussi que ce site est une succursale numérique de la Banque Centrale Européenne (BCE). Autant dire des cibles très privilégiées pour lancer d’autres investigations malveillantes. « Les données de contact des 481 abonnés à la lettre d’information BIRD capturées » souligne la BCE.

Si les pirates se sont invités dans le serveur… ils ont très certainement fait bien pire !

De l’injection de codes malveillants, en passant par des courriels aux couleurs de la BCE (codes malveillants, phishing secondaire, …). Le site Web de BIRD fermé jusqu’à nouvel ordre. La brèche a été découverte lors de travaux de maintenance réguliers.

A première vue, ils ne sont pas encore assez réguliers !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*