Nous joindre par : 0890 170 001*

Cybercrime Tracker perturbé par SpamHaus

Le site Internet Cybercrime Tracker fermé par son hébergeur à la suite d’une plainte étonnante. L’outil de sécurité scannait la présence sur la toile du bot Zeus. En réponse, le webmaster écrit, avec humour, à SpamHaus.

Depuis janvier 2012, le site Internet Cybercrime Tracker, mis en place par le français Xylitol, propose de tracer et suive les sites exploités par des codes malveillants, tels que le bot Zeus. Il y a quelques heures, l’espace web a été fermé par son hébergeur à la suite d’une plainte étonnante. Depuis trois ans, Cybercrime tracker chasse les malveillants 2.0. Il lui a été reproché de scanner le web à la recherche, entre autre, du bot Zeus. « Un de mes scripts a frappé un pot de miel Spamhaus, indique le webmaster. Bilan, ils ont décidé de mettre sur liste noire mes plages d’adresses IP« .

Xylitol SpamHaus (1)

L’hébergeur s’est donc retrouvé dans l’obligation de « virer » son client. Le bannissement des IP ayant bloqué d’autres sites Internet. « Nous vous conseillons de faire cela sur un hébergement dédié. » propose l’hébergeur.

En réponse, l’informaticien de talent qu’est Xylitol a réalisé une statuette dédiée à son « aventure ». Nous vous laissons apprécier l’humour et la maîtrise de son imprimante 3D. Il précise que la « chose » n’est pas un « sextoy » ! La statuette a été envoyée par la poste à SpamHaus, en Suisse.

Xylitol SpamHaus (2)

Cybercrime Tracker est depuis rouvert, grâce à OVH.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.