Nous joindre par : 0890 170 001*
machines zombies

La région Parisienne et les Hauts-de-France, nids de Zombies 2.0

Un rapport indique les régions et les villes de France ou étaient concentrés le plus botnets, ces réseaux de machines zombies. La région parisienne, Lyon et les Hauts-de-France montrés du doigt.

Les ch’tis versus Zombies ! Le blog DataSecurityBreach.fr, dédié à l’actualité de la sécurité informatique pour les entreprises (petites, moyennes et grandes) revient sur l’étude signée par l’Américain Symantec. D’après l’éditeur de solutions de sécurité informatique, les Hauts de France serait la 3e région française la plus infestée de zombies avec Lille comme foyer principal.

L’Île-de-France restait, en 2015, la région où l’on trouvait le plus de bots avec Paris comme ville la plus infectée : 26 % du nombre total de bots du pays. Les trois autres régions françaises les plus peuplées de ces machines infiltrées étaient le Grand Est avec Strasbourg, la région PACA avec Marseille et l’Auvergne-Rhône-Alpes avec Lyon.

La France se plaçait au 5e rang de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) avec plus de 15 000 machines-zombies recensées.

Par zombie comprenez des ordinateurs, des tablettes, des téléphones… infiltrés par des pirates informatiques. Leurs zombies, leurs bots [robots] permettent d’agir par le biais et les connexions des machines piégées. Ces derniers se servent des machines piratées pour lancer ensuite d’autres attaques à l’insu des propriétaires légitimes. Cela permet de brouiller les pistes (autres IP, Pays, …) dans un piratage, une attaque DDoS, …

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.