Nous joindre par : 0890 170 001*

Des pirates Chinois et Russes à l’abordage de la DCNS

La Direction des Constructions Navales (DCNS) subirait plusieurs dizaines d’attaques informatiques pas nuit.

La Direction des Constructions Navales est un groupe industriel français détenu par l’Etat Français, Thalès et par le personnel de la DCNS. Une belle et puissante entreprise qui a fait parler d’elle, ces dernières semaines, en commercialisant deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) MISTRAL à l’armée Égyptienne. Bref, une société qui attire les regards des pirates informatiques à la recherche d’informations sensibles.

Parmi les projets de la DCNS, sa participation à la construction de nouveaux sous-marins australiens. La France participe à cette création avec l’Allemand ThyssenKrupp Marine Systems et le gouvernement japonais. Manfred Klein, directeur de la filiale australienne de TKMS a indiqué que son entreprise, et ses partenaires, subissaient jusqu’à 40 tentatives de piratage par nuit. Des attaques tellement nombreuses que les partenaires ont décidé de s’échanger leurs informations sensibles de main à la main, à l’ancienne.

Bien que l’identité des pirates n’ait pas été confirmée, les trois entreprises pensent que des Russes et des Chinois se cachent derrière les tentatives.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.