0899379170 code service 92829 *

Le fake du piratage des photos Snapchat

Un article sur le site de BFM explique-t-il comment pirater n’importe quelle photographie diffusée sur Snapchat ? Du social Engineering pour piéger les lecteurs !
faux article BFM snapchat arnaque

Le faux article, sur un faux espace BFM TV.

« Snapchat. Le début de la descente aux enfers ? » C’est par ce titre que débute un article diffusé sur le site BFM, dans sa section Minute high-tech. C’est du moins ce que tente de faire croire l’adresse Internet qui s’affiche dans la barre des navigateurs : bfm.minute-hightech.com. Les plus aguerris auront sentis l’arnaque. Une lecture rapide de cette adresse web en a piége cependant plus d’un. D’abord, le web de BFM est bfmtv.com et non pas minute-hightech.com. Une adresse toute nouvelle, enregistrée le 20 février 2017.

L’idée de l’escroc, faire croire via ce faux article BFM, qu’une faille a été découverte dans Snapchat. « Un jeune homme prénommé Nicolas explique son histoire récente concernant un mystérieux ajout sur Facebook qui prit une drôle de tournure… écrit l’auteur de cet faux article BFM / AFP. En effet, il a reçu une pièce jointe contenant la totalité des Snapchats envoyés et Reçus depuis la création de son compte… Ni plus ni moins. Un témoignage aussi terrifiant qu’incroyable, qui continue de faire parler de lui. » tente d’expliquer ce faux article.

A grand renfort d’une vidéo diffusée sur Youtube, via un compte tout aussi fraichement ouvert pour l’occasion, le « Nicolas » montre comment accéder aux photos. Le piége est dans le fait qu’il faille s’abonner à un service téléphonique payant (entre 3 et 5€ par semaine). Plusieurs messages diffusés sur Twitter tentent de parfaire l’arnaque. L’ensemble des comptes affichés sont faux, comme j’ai pu le montrer sur Twitter.

Bref, prudence ! L’arnaque est rondement menée, efficace et pourrait coûter très cher. Pour ne pas vous faire piéger et vous retrouver avec une facture explosive, utilisez l’option proposée par votre opérateur qui permet d’empêcher le paiement via votre smartphone et ordinateur. Des achats multimédia et SMS+ à bloquer.

Qui derrière cette arnaque qui diffuse un faux article, usurpe l’identité d’une entreprise ? Difficile à savoir… pour le moment. Le pirate est-il un affilié publicitaire avec le service Blinkogold de chez Buongiorno France ? J’ai posé la question à l’entreprise, j’attends une réponse.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

  1. Mulit Claire Reply

    C’est fou comme les gens ont cette manie de vouloir faire naitre la panique chez les adolescents.
    Merci d’avoir éclaircie l’affaire !

Laisser un commentaire

*