Nous joindre par : 0890 170 001*
retraités Capital one UniCredit

Fuite de données possible pour l’italien UniCredit

La société financière UniCredit étudie la possibilité d’une violation des données qui, selon l’entreprise italienne, pourrait être liée au piratage de Capital One.

La société italienne UniCredit examine actuellement si un répertoire stocké sur serveur cloud a pu être lu, sans autorisation, par un inconnu.

UniCredit est la plus grande banque d’Italie en termes d’actifs. Les autorités locales ont été saisies.

« Le 30 juillet, UniCredit a appris que son nom avait été mentionné en relation avec le problème Capital One, indique le communique de presse de la société. UniCredit a pris contact avec les autorités compétentes et mène une enquête active sur cette affaire« .

La banque n’a donné aucun autre détail.

Unicredit avait été frappé le 21 octobre 2018 par une « tentative » d’attaque informatique sur ses données bancaires. Une cyberattaque obligeant la banque à une alerte auprès de 731 519 clients, utilisateurs de son « code d’identification« .

Une tentative d’intrusion qui, selon la banque, avait été contrecarrée.

Les pirates aurait pu voler nom, prénom, code fiscal, code d’identification du client et le CER. Sur les 731 519 données clients « visées » par l’attaque, 6 859 comptes ont été bloqués par précaution !

Il y a une semaine, le Canadien Desjardins ;

Il y a quelques jours, Capital One. je vous expliquais d’ailleurs que des Européens étaient concernés. Voilà qui est confirmé !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Toto Reply

    Le Cloud, nouvel Eldorado des pirates !

Laisser un commentaire

*