Les chauffeurs UBER victimes d’arnaques aux faux comptes clients

Des centaines de victimes selon les constatations de ZATAZ. Des pirates se paient des voyages sur le dos de chauffeurs UBER.

Le principe est malheureusement très simple. Des pirates ouvrent des comptes UBER, créditent ces derniers d’argent volés et revendent les comptes à des blacknautes peu regardant sur la provenance du service et la mise en danger des chauffeurs UBER qui se retrouvent avec de fausses données.

« C’est pas grave, souligne un pirate que ZATAZ a réussi à joindre dans un espace de discussion chiffré. Les chauffeurs sont tout de même payé par les Uber cash que l’on commercialise« .

Les vendeurs pirates blanchissent ainsi l’argent qu’ils ont pu récolter via des détournement de comptes bancaires et cartes de paiement. Ils sont d’ailleurs très fiers d’afficher leurs dernières commandes, et les avis de leurs « clients ». Certains blacknautes affichent des courses de plusieurs centaines de dollars US.

Point de réponse à la question de savoir si ces faux comptes ne peuvent pas mettre en danger physique les chauffeurs/chauffeuses ! Un client utilisateur de se service blackmarket, avec une fausse identité et donc un faux comptes UBER, sera très difficile à retrouver en cas de malveillance !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.