Les nouveaux groupes de rançonnages débarquent en force

En avril, ne te découvre pas d’un fil.. car les pirates informatiques vont s’en charger. Plusieurs nouveaux groupes repérés par ZATAZ… et ils sont déjà très actifs.

Ils se nomme HlA, LV (ils reprennent le logo de Louis Vuitton sans rire) ou encore Skopex et Market’o. Quatre groupes, sur sept que je viens de découvrir ses derniers jours. Des pirates déjà très actifs, trop même pour de jeunes pousses de la malveillance. Toujours les mêmes méthodes, toujours les mêmes menaces et des victimes qui viennent se rajouter à l’enquête « Ransoware 360 » que ZATAZ a lancé voilà bientôt deux ans.

Côté message, les pirates se partagent la même rengaine malveillante : « Voici des entreprises qui n’ont pas respecté leurs obligations en matière de protection des données des consommateurs. explique le groupe LV. « Elles ont refusé de réparer leurs erreurs, elles ont refusé de protéger ces données dans le cas où elles pouvaient et devaient les protéger. » annonce Skopex.

Ce ransomware ne se loue pas, il est offert ! Un piège ou une nouvelle approche marketing ?

Si LV ne fanfaronne pas de partenariats particuliers avec d’autres groupes et pirates, il n’en va pas de même pour Skopex et HlA. A noter que ce dernier, je vous le présentais dans La Cyber Emission de dimanche, sur Twitch, recrute massivement.

Certains détails, dans un forum où je peux les suivre, me font dire qu’ils sont francophones. « Nous offrons des ransomware gratuitement ! » affiche-t-il. « Nous prenons une commission de 30% sur toutes les rançons payées.« 

Le créateur de ce nouveau outil pirate explique envoyer les 70% de la somme « au maximum 24 heures après la confirmation de la transaction […] Nous gérons la communication avec les victimes« .

Dans les règles liées au recrutement : interdiction d’attaquer des établissements de santé ; des organisations publiques ou association à but non lucratif ; Les cibles prioritaires : les entreprises privées et les particuliers.

Dopple, Avaddon et Conti dans le top 3 des plaie 2.0

Pendant ce temps, les cyberattaques des « vieux » sont toujours aussi présentes.

Comme ZATAZ a pu vous le montrer avec la diffusion de données volées au laboratoire Fabre, ou encore une vingtaine de cas expliqués par LeMagIt. Selon mes statistiques, les groupes les plus « violents » restent Dopple, Avaddon et Conti.

Le groupe FLS Gang regrouperait plusieurs anciens membres de groupes tel que Darkside.

A noter qu’au sujet d’Avaddon, ces derniers doublent dorénavant systématiquement leurs cyberattaques par un DDoS, comme SunCrypt en son temps.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Fred Reply

    Bonjour Damien,

    vous écrivez : Dans les règles liées au recrutement : interdiction d’attaquer des établissements de santé ; des organisations publiques ou association à but non lucratif ; les particuliers.

    Le texte c’est plutôt : interdiction d’attaquer des établissements de santé ; des organisations publiques ou association à but non lucratif ; seulement les sociétés et les particuliers.

    Frederic

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Effectivement, merci de cette correction.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.