0899379170 code service 92829 *
montres GPS

Les montres GPS pour enfants dangereuses

Une association de consommateurs vient de tirer la sonnette d’alarme concernant plusieurs montres GPS à destination des enfants.

Savoir où se trouve son enfant, pourquoi pas ? Utiliser des montres GPS pour connaitre les faits et gestes montre un niveau de paranoïa qui se discute. Mais revenons au fond du problème. une association de consommateurs norvégienne, la Forbrukerrådet, vient d’épingler plusieurs montres GPS destinées aux enfants. Les tests ont démontré que les bracelets espions fuitaient des informations plus qu’elles ne devraient.

Parmi les « toquantes 2.0 » épinglées : Gator, Xplora, Tinitell et SE Tracker. Des appareils qui se pirateraient un peu trop facilement. Bilan, tracer les enfants, mais aussi les mettre sur écoute les mômes sont des possibilités découvertes. Autre élément inquiétant, mais ce n’est malheureusement pas nouveau, les données qui transitent entre l’appareil et le web ne sont pas chiffrées.

Les données stockées dans les appareils sont tout aussi transparente au chiffrement. Bilan, l’accès aux informations sauvegardées se fait très facilement. Les deux fabricants ont indiqué que les corrections étaient en cours. Les CNIL Norvégienne et Belge ont été saisies de la problématique.

Au sujet de l'auteur

Damien Bancal – Fondateur de ZATAZ – Journaliste – Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel « Amstar & CPC ». Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, …). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont « Pirates & hackers sur Internet » (Ed. Desmart) ; « Hacker, le 5ème pouvoir » (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l’Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l’Université de Valenciennes ; pour l’Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Laisser un commentaire

*