Nous joindre par : 0890 170 001*

Opération IN OUR SITES 4 : 188 sites suspendus

L’UNIFAB (Union des Fabricants) et son président, M. Christian Peugeot, viennent de se féliciter de la conclusion de l’opération IN OUR SITES 4.

Europol, l’US Immigration Customs Enforcement (ICE) et l’Homeland Security Investigations (HSI) qui, soutenus par 11 organismes d’application des lois issus de 8 pays différents, ont pu saisir, le 20 juin dernier, 188 noms de domaine pourvoyeurs de marchandises de contrefaçon en ligne à des consommateurs peu méfiants.

Pour la France, la Gendarmerie et la Douane ont largement contribué à cette opération afin de lui garantir un succès international. Europol à également coordonné l’action des États membres de l’Union Européenne (Belgique, Bulgarie, France, Italie, Roumanie, Espagne et Royaume-Uni), qui a donc mené au résultat de cette longue investigation qui date de novembre 2012 en portant le nombre total de noms de domaine saisis à 1.349 dans le monde entier.

Ces différents sites internet, mis en place afin de duper les consommateurs fournissaient de faux produits en prétendant vendre des biens authentiques. Les marchandises mises en ligne, avaient pour vocation non seulement de semer le trouble dans la démarche d’acquisition des consommateurs sur la véritable nature des produits proposés, de fournir des articles onéreux de mauvaise qualité, ainsi que le vol de leurs données personnelles et bancaires. Il était donc possible de trouver des maillots de sport, des produits de soins corporels, des chaussures, des jouets, des produits de luxe, des téléphones et de l’électronique… tous faux mais au tarif des vrais ! Les noms de domaine saisis sont maintenant sous la garde des gouvernements impliqués dans ces opérations.

Vous comprenez mieux pourquoi les pirates et les pros de la contrefaçon préfèrent cacher leurs escroqueries dans les sites et serveurs appartenant à d’autres, receleurs involontaires comme nous vous le révélions dans notre article intitulé Coupe du Monde de football : arnaque autour du ballon rond.

« Je félicite vivement cette initiative qui permet une nouvelle fois de montrer que duperies, mensonges et profits sont les principales sources de motivation des contrefacteurs qui profitent de l’outil 2.0, internet, pour diffuser largement leurs produits illégaux. Jouer sur la méconnaissance des consommateurs est un abus inqualifiable qui peut avoir une incidence tant sur leur finance que sur leur santé, il faut donc rester vigilant et toujours acheter sur des sites sécurisé et agréés » déclare Christian Peugeot Président de l’Unifab.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.