Nous joindre par : 0899274448*
anonymous anti pédophiles

Des pédophiles se cacheraient derrière l’image d’Anonymous

Un internaute dénonce l’utilisation de l’image d’Anonymous par des pédophiles. Des hommes qui tenteraient d’attirer des mineurs en participant à des opérations anonymous anti pédophiles.

Difficile de savoir si l’internaute caché derrière un message diffusé ce 12 mars sur Pastebin ne soit pas un plaisantin, ou un vendeur de documents pédophiles voulant se venger de mauvais payeurs. Chose est certaine, les informations qu’il a diffusé, des comptes Twitter, affichent pour certains des  contenus choquants. Étonnant d’ailleurs que Twitter n’a pas fait le ménage.

Cet internaute explique que des pédophiles utilisent les opérations Anonymous, surtout celles contre les pédophiles, pour attirer à eux des mineurs. « Sachez que si vous vous cachez derrière le masque d’Anon pour attirer les enfants, les femmes, les hommes, explique-t-il, ou de partager des vidéos, vous serez trouvé et démasqué« .

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.