Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Piratage de TV connectée

Le piratage des objets connectés inquiéte sans pour autant faire bouger les fabricants.

Dernier cas en date, la possibilité d’exploiter les télévisions connectées, et les applications embarquées, via une antenne et quelques outils permattant d’intercepter et diffuser des signaux. c’est la découverte de deux chercheurs de l’université de Columbia (USA). Yossef Oren et Angelos D. Keromytis expliquent dans leur étude baptisée « From the Aether to the Ethernet – Attacking the Internet using Broadcast Digital Television » [PDF] comment il est possible de capter le signal d’une télévision connectée, de lire les informations diffusées et d’injecter d’autres données à partir d’une vulnérabilité découverte dans le système HbbTV, l’Hybrid Broadcast Broadband TV.

Sachant que les « Smart TV » embarquent Twitter et Facebook, et dans certains cas Skype, imaginez un pirate profiter de la faille pour diffuser des informations, via votre TV, sans que vous puissiez vous en rendre compte. Les deux scientifiques indiquent qu’avec 450 dollars, il est possible de s’équiper d’un matériel capable de pirater 20.000 TV connectées. Du côté des constructeurs, pas de panique. La faille vise pourtant 90% des TV connectées.

Pour rappel, le HbbTV est un outil qui a pour mission de permettre l’affichage de messages et applications proposées par les chaînes. Elle permet aussi de cibler les publicités à diffuser dans l’écran.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.