Nous joindre par : 0899274448*

Un pirate passera 46 mois en prison pour avoir utilisé le code malveillant Ebury

Un citoyen russe de 41 ans a été condamné à 46 mois de prison par un tribunal de l’État américain du Minnesota pour son rôle dans la cyberattaque impliquant un botnet alimenté par le malware Linux connu sous le nom de Ebury.

Maxim Senakh, un russe de 41 ans, a été inculpé aux États-Unis en janvier 2015 pour avoir utilisé le virus Linux Ebury. Arrêté par les autorités Finlandaise quelques mois plus tard, son extradition vers les États-Unis a été approuvée en janvier 2016. Plus tôt cette année, Senakh a plaidé coupable pour conspiration et fraude informatique. Il vient de connaître sa sentence, en ce début août 2017 : 46 mois de prison ferme ! Après ce passage dans un pénitencier fédéral américain, Senakh sera expulsé vers la Russie.

Selon les autorités américaines, Senakh et ses complices ont utilisé le malware Ebury, une backdoor OpenSSH, afin de créer un botnet qui les a aidés à gagner des millions de dollars grâce à des campagnes de clics et de spam par courrier électronique.

Le ressortissant russe, qui a admis avoir profité du trafic généré par le botnet, était responsable de l’enregistrement des noms de domaines utilisés pour l’infrastructure des espaces permettant le contrôle des attaques, les C&C. Un petit bras dans cette opération que le DoJ a souhaité punir pour l’exemple.

Ebury a été identifié pour la première fois en 2011. La firme de sécurité ESET avait nommé ce code Linux/Ebury. Le CERT-Bund allemand, l’infrastructure nationale suédoise pour l’informatique et l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) ont publié une analyse détaillée sur ce code malveillant en février 2014. Le ministère américain de la Justice a déclaré que le botnet exploité par Senakh a piégé des dizaines de milliers de serveurs à travers le monde, y compris des milliers aux États-Unis.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.