0899379170 code service 92829 *
Kraken

Le ransomware Kraken DB vendu 500 dollars

Le code source de Kraken DB, un ransomware visant les bases de données MongoDB commercialisé 500 $.

Le kraken est de sorti ! Je vous parlais en février 2015 de nombreuses découvertes concernant des fuites de données visant les sites exploitant MongoDB. 39 000 entreprises étaient concernées par des informations sensibles et privées sortant de ce gestionnaire de bases de données. MongoDB n’était pas directement concerné par le bug, mais les fuites sont possibles dans le cas d’une mauvaise configuration du logiciel.

Parmi les victimes, 91 millions d’électeurs américains ou encore un fournisseur d’accès à Internet et ses 8 millions de clients. En 2015, l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes Informatiques Française, l’ANSSI, s’était d’ailleurs inquiétée de ce problème.

Chez MondoDB, il était proposé aux administrateurs de relire le mode d’emploi et de ne pas modifier certains systèmes de sécurité sans un minimum de réflexion.

Le code source de Kraken vendu

Deux ans plus tard, nous sommes alors début janvier 2017, je vous expliquais l’existence de plusieurs ransomwares s’attaquant à MongoDB. Des logiciels de rançonnages qui visaient les bases de données MongoDB. Les pirates, avec leur outil malveillant, chiffrent les BDD et réclament de l’argent pour fournir la clé de déchiffrement.

Quelques semaines plus tard, voici qu’un code source de ransomware MongoDB fait son apparition sur la toile. Baptisé Kraken DB Ransomware, il est codé en C#. J’ai pu constater un prix raisonnable pour un tel outil pirate : 500 dollars américains. Par raisonnable j’entends le fait que 500$ pour maltraiter plusieurs dizaines de milliers d’entreprises, ce n’est vraiment rien.

L’auteur explique vouloir être payé en bitcoins. La version « binaire » est commercialisée 100 $. « Cette merde est très rapide Multi-Threaded et elle peut gérer plus de 1000 ips par seconde, explique le vendeur. Elle peut gérer beaucoup plus si vous avez le matériel dédié (10GBs). La charge CPU est très faible, la RAM est importante si vous avez une grande liste d’ip« . Pour 500$ j’ai pu remarquer que le pirate vendait le code source de Kraken, l’outil de recherche et 100 000 ip de MongoDB accessibles (sic!).

Un prix vraiment faible qui laisse penser que le pirate a du extraire un maximum d’argent de son outil et de ses chantages. Un citron vide qui lâche sur Internet.

Au sujet de l'auteur

Damien Bancal – Fondateur de ZATAZ – Journaliste – Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel « Amstar & CPC ». Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, …). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont « Pirates & hackers sur Internet » (Ed. Desmart) ; « Hacker, le 5ème pouvoir » (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l’Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l’Université de Valenciennes ; pour l’Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*