Nous joindre par : 0756ZATAZ0
documents déclassifiés

12 millions de documents déclassifiés par la CIA

La CIA, les services de renseignement de l’Oncle Sam, vient de libérer sur Internet 12 millions de documents déclassifiés.

Joseph Lambert, le patron de la CIA, du moins pour encore quelques heures, a annoncé avoir terminé le grand projet de déclassification de documents interne à l’Agence de renseignement américain dont il avait la charge. Douze millions de documents déclassifiés ont été mis ligne mardi après des années de restrictions d’accès. Les documents, ils courent de 1940 aux années 1990, englobent un très large panel de sujet : renversement des gouvernements étrangers, « contrôle de l’esprit« , Castro…

Documents déclassifiés

Une déclassification qui avait été décidée, en 1995, par l’ancien président Bill Clinton. Cependant, les documents de la Central Intelligence Agency ne seront rendus disponibles qu’après l’an 2000 sur des ordinateurs hébergés aux Archives nationales de Washington DC. Depuis mardi, toute la planète web peut accéder aux données en question, directement de son salon.

En 2014, la CIA avait été attaquée en justice par MuckRock media dans le cadre du Freedom of Information Act (FOIA) afin de faire libérer un maximum d’archives de la CIA. La CIA avait indiqué, à l’époque, qu’il lui faudrait 6 ans pour tout mettre en ligne. Trois ans plus tard, les archives sont accessibles. Vous apprécierez le dossier dédié au programme « Star Gate« , des recherches sur la télépathie et la précognition. Il y a de quoi lire aussi du côté des bulletins internes avec plus de 100 000 pages.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Nicolas Richard Reply

    Mince, rien à voir donc avec d’hypothétiques forces américaines voyageant de mondes en mondes ? 🙁

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.