Sécuriser l’achat de son nom de domaine et éviter toutes fraudes

Sécuriser son nom de domaine n’est pas la chose la plus importante à laquelle le propriétaire de site en ligne pense avant de mettre sa plateforme en place. Avec le nombre croissant de cyber-attaques signalées ces dernières années, la sécurité des adresses web est devenue plus importante que jamais. Je vous donne ainsi quelques conseils pour sécuriser l’achat de votre nom de domaine, adresse à laquelle le cybernaute se rendra directement depuis la barre de recherche ou suite à une requête par mot-clé, et éviter des fraudes.

Privilégier une plateforme d’achat de nom de domaine sécurisée

Le titulaire d’une adresse web peut sécuriser son nom de domaine en 2022 en choisissant une plateforme d’achat d’adresse web sérieuse, qui permet d’activer des couches de sécurité supplémentaires et ainsi éviter des fraudes. Vous pouvez sécuriser votre domaine avec SSL sur la plateforme de gandi. Appelé Secure Sockets Layer, SSL est la couche de sécurité supplémentaire qui viendra s’ajouter à votre domaine afin de sécuriser votre site Internet. Cela se remarque facilement puisque l’adresse de votre site en ligne ne va plus contenir seulement http mais https. La couche de sécurité supplémentaire va permettre de chiffrer vos données, rendant difficile l’accès à une personne extérieure qui pourrait sans cette couche sécuritaire intercepter une page que l’un de vos visiteurs consulte et extraire les données de celle-ci par la même occasion. Rendre une adresse web sécurisée de la sorte, permettra alors non seulement de sécuriser les données de vos utilisateurs davantage efficacement mais rendra aussi votre nom de domaine plus fiable, plus crédible.

Pour protéger votre NDD et éviter des fraudes, acheter aussi un nom de domaine sécurisé chez gandi. Ce registra prend en charge l’extensions de sécurité DNS, c’est un protocole visant à sécuriser chaque donnée renvoyée par des serveurs DNS. Les DNSSEC (extensions de sécurité DNS) renforcent une authentification du DNS en usant de signatures numériques basées sur une cryptographie à clé publique. Grâce aux DNSSEC, des requêtes DNS et des réponses ne sont pas signées cryptographiquement elles-mêmes, ce sont des données DNS signées par le propriétaire des données. Donc, les extensions de sécurité DNS empêchent des hackers de contaminer des réponses aux requêtes DNS.

Forte hausse des noms de domaines frauduleux

Comme de nombreuses autres méthodes d’attaque maintenant très célèbres, la fraude au nom de domaine cible des personnes plutôt que des infrastructures en recourant à l’ingénierie sociale afin d’amener les utilisateurs à penser que les domaines auxquels les utilisateurs accèdent sont légitimes. Du fait du nombre minime d’obstacles à l’enregistrement des domaines et de la facilité d’exécution, je vous conseille de rester vigilant face aux noms de domaine suspects et illégaux pouvant présenter un risque pour votre marque et vos clients.

En Europe, le nombre d’enregistrements de domaines frauduleux a connu une forte hausse. Presque tous les NDD frauduleux détectés demeurent prêts à l’attaque et actifs, plus de la moitié d’entre eux étant associés au serveur actif. Plusieurs ont des enregistrements MX (Mail Exchanger) parmi les domaines frauduleux, cela signifie qu’ils envoient ou encore reçoivent les e-mails. Deux sur neuf disposent aussi de certificats de sécurité, ce qui est bien plus que ce que l’on peut voir dans le paysage global. Or, des cybernautes les assimilent à tort comme des domaines sûrs et légitimes.

Très souvent, les domaines frauduleux utilisent les mêmes TLD (domaines de premier niveau), serveurs web et offices d’enregistrement que les domaines légitimes pour imiter votre marque et abuser de vos utilisateurs. Comme la proportion forte de serveurs web actifs, ces facteurs renforcent la perception de légitimité les domaines frauduleux, donc augmentant le potentiel des attaques, principalement le phishing, les fraudes par virement électronique, les ventes de produits de la contrefaçon et bien d’autres escroqueries.

Suivre les meilleures pratiques pour sécuriser le nom de domaines

Pour sécuriser son nom de domaine, de nombreux professionnels conseillent de choisir une authentification à deux facteurs. Cette authentification est en passe de devenir la norme. Comme l’authentification à deux facteurs est encouragée pour chaque compte utilisateur afin de se protéger du piratage, cette option doit aussi être appliquée afin d’accéder à l’interface de votre registrar. Alors, la double authentification sécurise l’accès à votre compte et éviter qu’une personne malintentionnée accède au portefeuille de noms de domaine.

Si vous souhaitez sécuriser votre nom de domaine, utilisez le verrou de niveau registre. Je vous recommande vivement d’activer le verrou de niveau registre (registry lock), quand votre registrar vous le propose. C’est un système de verrouillage des domaines permettant de renseigner une liste limitée de personnes autorisées à agir sur le nom de domaine. Une mesure de sécurité qui veille surtout à empêcher un transfert du nom de domaine vers un autre bureau d’enregistrement de nom, une suppression du nom de domaine, des modifications des contacts données pour le nom de domaine et le changement de serveurs DNS.

Je vous conseille aussi d’activer le verrou de niveau registrar. C’est une mesure complémentaire à une activation du registry lock. Ce verrou se démarque parce que la levée du verrou est gérée par le registrar sans aucune communication entre le titulaire et le registre. Ainsi, la compromission d’un bureau d’enregistrement entraîne l’altération des données et la levée du verrou. s’il est implémenté correctement, ce verrou contribue alors à une défense en profondeur mais offre uniquement un niveau de protection inférieur au verrou du niveau registre. La démarche garantit qu’aucun transfert frauduleux ne subvienne de la part d’un individu non autorisé.

Je tiens aussi à noter que l’utilisation d’un outil pour tester la sécurité du nom de domaine est une bonne pratique. Grâce à cet outil, vous pouvez tester rapidement et gratuitement votre domaine. L’outil pour tester la sécurité du nom de domaine est disponible à une adresse web. La solution du cloud computing de type IaaS vous permet aussi de protéger votre adresse web. Le système et l’infrastructure sur lesquels repose cette solution est constamment mis à jour par plusieurs équipes pour maintenir une protection de vos données.

Ainsi, le nom de domaine est un atout essentiel du site Internet. Il est incontournable pour une entreprise souhaitant accroître sa présence en ligne. C’est donc une bonne chose de déposer le nom de domaine, mais c’est encore mieux de le sécurise pour éviter des fraudes. Pour cela, vous devez acheter votre domaine sur une plateforme sécurisée et adopter les bonnes pratiques de sécurité. Vous pouvez aussi confier la gestion d’un nom de domaine à un professionnel sérieux.

Au sujet de l'auteur
PubliRedactionnel

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.