Service Veille ZATAZ : surveiller les pirates pour vous protéger

Vous avez été très nombreux et nombreuses à réclamer un abonnement au Service Veille ZATAZ plus simple d’accès. Voilà dorénavant de quoi vous abonner, comme vous le souhaitez, pour 0,50 centimes par jour.

Comme vous le savez, depuis des décennies ZATAZ alerte sur les fuites de données, sur les méthodes toujours plus innovantes des pirates informatiques, sur les techniques malveillantes mises en place par les black hat pour mettre la main sur nos vies numériques et personnelles.

Depuis quelques semaines, ZATAZ vous propose le Service Veille ZATAZ. Mission, alerter les abonnés au SVZ, d’une fuite de données pouvant concerner leurs données privées, volées via un piratage informatique.

Surveiller, protéger, alerter

Cette année 2021, ZATAZ a démontré une fois encore son efficacité à découvrir et à alerter sur ces agissements malveillants : Plus de 400.000 données de santé de français en février ; 1 million de CB diffusé par un pirate ; des sites pour adultes dont les données des membres ont été vendus ici et !

Le service ZATAZ surveille plus de 30 000 espaces pirates (discord, telegram, site, darkweb …) et alerte dès que des informations pouvant concerner les abonnés sont découverts. Bref, onze membres dévoués à votre service.

Vous avez été très nombreux et nombreuses à réclamer un abonnement au Service Veille ZATAZ plus facile d’accès. Voilà dorénavant de quoi vous abonner, comme vous le souhaitez, pour moins de 0,50 centimes par jour. Vous stoppez l’abonnement comme bon vous semble. Pour en savoir plus sur le SVZ, c’est par ici.

A noter deux options possibles pour les entreprises.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.