Un pirate commercialise plus de 700.000 francophones membres d’un site pour adultes

ZATAZ découvre une nouvelle fuite de données massive concernant, selon le pirate, plus de 700 000 français et québécois. Un site de rencontre qu’il aurait infiltré en mai 2021.

Il y a quelques jours je parlais avec des Gendarmes du C3N, le centre de lutte contre les criminalités numériques de la Gendarmerie Nationale, un centre que l’on peut comparer au FBI du numérique Hexagonal, de la folie des fuites de données et de l’ensemble du business malveillant qui en découle : location, vente, diffusion gratuite, …

L’année 2021, alors qu’il reste encore quatre mois pour clôturer cette période, avait été très prolifique pour les malveillants. Deux exemples de taille : 419 000 données de santé en février ; plusieurs centaines de milliers d’informations en juin concernant des utilisateurs de Pôle Emploi. Je vous passe les ransomwares et autres exfiltrations que je peux repérer avec le Service Veille ZATAZ.

« Des bases de données de grande qualité » !

Cette fois, nouvelle diffusion malveillante. Un pirate informatique propose, pour un peu plus de 650€ / 500$ CAD, une base de données forte de 780.000 personnes. Le pirate n’est pas très prolixe sur cette diffusion. Il est très connu dans son milieu pour fournir « des bases de données de grande qualité » soulignent des acheteurs ! Selon les informations de ZATAZ, et à partir des extraits que j’ai pu consulter, il s’agit d’un site de rencontres.

Parmi les informations présentes, et qui permettent d’affirmer ce détail de géolocalisation numérique, une demande liée à l’orientation sexuelle des internautes inscrits.

Plus de 50 informations personnelles sont accessibles dans les données vendues par le pirate dont l’identité, l’adresse électronique, date de naissance, photographies, pseudonyme, mot de passe ainsi que la géolocalisation. Plus de 700 000 français, françaises, québécois et québécoises dans ce « lot ».

C’est la troisième « grosse » (lire) fuite de ce type en quelques jours.

Extrait diffusé par le pirate. Des centaines d’informations privées offerts sous forme d’échantillon !

Vous vous sentez concerner ?

D’abord changez votre mot de passe. Assurez-vous de ne pas l’avoir utilisé sur d’autres sites. Noter que l’adresse électronique que vous avez exploité pour utiliser ce site devient une porte d’entrée possible à d’autres pirates. Attentez-vous à recevoir de nombreux courriels piégés : phishing ; pièces jointes dangereuses …

Un antivirus est indispensable et assurez-vous de connaître votre correspondant avec de cliquer sur la moindre pièce jointe ou lien proposé dans la missive.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » 800 000 informations du site j’assume vendues par un pirate informatique

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.