Un espace Airbus pris en otage par LockBit 2.0

Les pirates cachés derrière le groupe Lockbit 2.0 prennent en otage l’association du personnel d’Airbus.

« Chers clients, du fait d’une maintenance en cours du site de l’AISC, nous ne pouvons confirmer vos réservations. Notre site sera donc fermé jusqu’à la fin de cette maintenance. » Voilà le type de message qu’il est possible de lire sur le site d’Airbus Staff Council. Une maintenance annoncée qui cache en fait une cyberattaque.

Le groupe LockBit 2.0 a réussi à prendre en otage l’informatique de l’association du personnel d’Airbus, l’AISC. Bilan, plus rien ne fonctionne, et pour cause.

Les pirates ont annoncé cette attaque le 18 octobre. Ils indiquent, comme il en est malheureusement coutume, diffuser les informations volées en cas de non paiement de la rançon réclamée. Les pirates parlent de plus de 25 000 fichiers.

L’AISA a été créée en 1989. L’objectif de cette association est de permettre aux employés d’Airbus de pratiquer des activités sportives, culturelles, de voyager. Espérons que les piratent n’ont pas réussi à mettre la main sur des données trop sensibles concernant les employés de cette importante entreprise.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: Un espace Airbus pris en otage par LockBit 2.0 - TNTIC

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.