Nous joindre par : 0890 170 001*
Viking jump

Viking Jump, un jeu Android piégé

Le jeu Viking Jump, disponible sur le Google Play, cache un logiciel malveillant.

Check Point Software Technologies Ltd., société spécialisée dans la sécurité informatique, vient de découvrir que le jeu Viking Jump cache en fait un logiciel malveillant. Il est important de souligner que cette application est passée au travers des mailles du filet « sécurité » de Google Play, et pire, elle fait partie du top des applications gratuites de la plateforme. Le jeu a été téléchargé entre 50 000 et 100 000 fois.

Derrière le jeu Viking Jump, le malware Viking Horde

Le logiciel malveillant qui se cache dans le jeu Viking Jump s’appelle Viking Horde. Il est capable de créer des faux clics sur des publicités qui permettent de générer des revenus pour le hacker. Le terminal mobile sur lequel est téléchargée l’application rejoint alors un botnet, un réseau de terminaux contrôlés par des hackers à l’insu de l’utilisateur. Check Point a informé Google de cette découverte le 5 mai 2016. L’étude complète de ce code malveillant ICI.

Dans son Mobile Malware Report du 3e semestre 2015, l’éditeur Allemand G DATA constate une croissance de 50 % du nombre de nouveaux codes malveillants ciblant la plateforme Android. L’éditeur Allemand met également en exergue un problème de sécurité pour les utilisateurs d’Android : 80 % des appareils Android en circulation sont équipés de systèmes inférieurs à la version 5. Non mis à jour depuis plus d’un an, ces systèmes obsolètes intègrent de nombreuses vulnérabilités. A noter que certains téléphones, trop « vieux » n’acceptent pas les mises à jour vers les nouveaux OS, obligeant les utilisateurs à changer d’appareil ou à finir dans les mains de pirates.

À la fin du troisième trimestre 2015, les analystes ont compté déjà plus de programmes malveillants pour Android (1 575 644) que pour toute l’année 2014 (1 548 129). Au troisième trimestre uniquement il y avait 574 706 programmes malveillants. Comparée à l’année précédente, la hausse est de 50%.
Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*