Arnaque aux couleurs d’Orange, plusieurs millions de victimes potentielles !

L’opérateur Orange fait face à une vague de faux courriels à ses couleurs vous annonçant la possibilité de recevoir gratuitement un nouveau smartphone. ZATAZ vous décortique cette arnaque dont le potentiel malveillant est de plusieurs millions de victimes possibles.

Vous avez toujours rêvé de posséder un smartphone de dernière génération, sans payer le moindre euro ? Souriez, l’opérateur télécom Orange vous écrit pour vous annoncer être en possession d’assez de points de fidélité pour recevoir gratuitement un iPhone 13, un Samsung Ultra, etc. Bien évidement, ne tombez pas dans le panneau. Cette alléchante annonce qui vous parvient par courrier électronique est une missive usurpatrice, se faisant passer pour l’opérateur français.

Marketing de la malveillance

Si le phishing n’est pas nouveau, le sujet et la méthode d’approche le sont un peu plus. Mission du pirate : récupérer les informations que vous allez lui fournir. Attention, ici je ne parle pas de votre adresse électronique, le pirate l’a possède déjà. Il n’a écrit, pour le cas Orange, qu’aux internautes dont l’adresse se termine par @orange.fr et @wanadoo.fr. Un ciblage qui lui permet de s’assurer de l’écoute de ses victimes. Orange qui écrit à des clients Orange parait logique dans l’esprit des cibles.  Je vais d’ailleurs vous expliquer comment, si dessous, il a pu si bien cibler sa zone de chalandise malveillante.

Itinéraire d’une cyberattaque visant des clients de l’opérateur Orange. Cliquer pour aggrandir.

Ce  blacknaute intercepte donc ce que vous allez lui fournir : nom, prénom, adresse postale, téléphone, mot de passe, etc. Mais en plus, selon que ce ZATAZ a pu intercepter : IP, géolocalisation, navigateur utilisé, OS exploité sur l’ordinateur utilisé par l’internaute, etc.

Ces derniers éléments numériques serviront plus tard dans une cyber approche plus directe et plus ciblée. L’OS est-il à jour ? L’internaute vit-il dans une zone géographique monétisable ? L’IP appartient-il à un client Orange ? Bref, des tas de questions qui permettent au pirate d’avoir une réponse simple (Basic!) : va-t-il perdre du temps avec sa future victime ?

D’où proviennent les courriels exploités par le pirate ?

Depuis quelques semaines, le Service Veille de ZATAZ (Abonnement ICI) alerte ses abonnés d’une explosion de ventes, d’échanges et d’achats de comptes d’internautes français. Dans l’émission Twitch de ZATAZ (Le dimanche à 15h), je vous montrais quelques exemples dont cette base de données que j’ai pu constater et analyser pour le compte du Service Veille ZATAZ de 10,4 million de données appartenant à des français. Des informations exfiltrées de bases de données de sites piratés, d’hameçonnages, de données oubliées sur la toile, de partage/vente dans le darkweb, etc.

Autant dire que le ratio du pirate est vite trouvé. Une telle base de données se commercialise, en moyenne, 300 US $. Imaginons 1% des 1,4 million de personnes tombe dans un piège numérique. Voilà le pirate en possession de 14 000 victimes. Si nous tablons, en moyenne, à un détournement de 150€ par cibles. Le pirate aura déboursé 300€ pour un gain estimé de 2 100 000€.

Bref, à la question, pourquoi les pirates font toujours autant de phishing ? Je crois que vous avez votre réponse !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.