Des données sensibles de Charlie Hebdo volées par des pirates

Les pirates informatiques du groupe Everest ransom team mettent en vente des milliers de documents volés à un cabinet d’avocats. Dans le lot, un dossier judiciaire lié à l’attentat de  Charlie Hebdo, en janvier 2015.

500.000 dollars le millier de dossiers, contenant 21 370 fichiers. Voilà la nouvelle vente malveillante des pirates informatiques du groupe Everest ransom team.

Après avoir annoncé la main sur un espace de connexion du gouvernement américain, ou encore du Ministère des économies et des finances du Pérou, de la police brésilienne ou de sociétés telles que les français Xefi ou encore Alltech France, Everest ransom team propose à la vente, pour 500 000 $ US des documents appartenant au journal satirique « Charlie Hebdo ».

Des informations sensibles, elles auraient été volées à un important cabinet d’avocats.

A noter que ce groupe, comme de nombreux autres amateurs de ransomware (système malveillant prenant en otage fichiers, machines, …) sont très friands des cabinets comptables ou d’avocats de part les informations personnelles et sensibles stockés. J’alertais d’ailleurs sur ce sujet, voilà plusieurs mois, quand ce même groupe de pirates s’était attaqué à plusieurs avocats français comme le prouve ma capture écran ci-dessous. J’avais découvert, via le Service Veille ZATAZ, que ces malveillants avaient mis la main sur de nombreux documents, dont des pièces d’identités.

Pour parfaire leur menace de diffusion globale, et espérer être payés, les pirates ont diffusé des éléments exfiltrés et diffusé une photo des attentats contre Charlie Hebdo, en janvier 2015.

Les autorités françaises sont sur le sujet depuis quelques semaines. Une information judiciaire avait été ouverte alors. Un pirate, comme le révèle France Info, avait été arrêté, début novembre 2021. Il est soupçonné d’avoir joué le rôle d’intermédiaire entre le groupe et le cabinet d’avocat.

Preuve de ZATAZ que le pirate vend, par petits bouts, des informations volées.

De son côté, Everest continue sa malveillance. J’ai pu constater qu’il proposait, pour 5 000 dollars, des échantillons du dossier de Charlie Hebdo.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » Everest, le pirate qui croque de l’avocat nuit et jour !

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.