Un important cabinet d’avocats et un assureur français piégés par des pirates

Alors que je ne cesse de rappeler que les cabinets comptables et d’avocats sont des cibles privilégiées par les pirates informatiques, un important cabinet d’avocats et un assureur français viennent de se faire piéger par les pirates du groupe Everest.

Discrets, les pirates du groupe Everest nous avaient habitué à cibler des entreprises basées en Amérique du Nord, au Brésil et aux Philippines. Voilà que ce groupe de terroristes 2.0, amateur de ransomware, nous fait mentir en s’attaquant, coup sur coup, à deux entreprises hexagonales.

La première, un cabinet d’avocats implanté à Paris, Bordeaux, Lille, Lyon. Dans les éléments de preuves diffusés par les pirates : des dossiers et fichiers baptisés « archivage outlook » ; « conclusions » … « This is customer data, employee data and other very important documents » écrivent les voyous numériques.

Je rappelle depuis des mois que les avocats, les comptables et les RH sont des cibles rêvées par les pirates.

 

La seconde entreprise française touchée par ces pirates, le cabinet Assurcopro, un assureur immobilier basé sur la Côte d’Azur. Ici aussi, mais cette fois sans fournir de preuve, les pirates indiquent posséder « des données relatives aux clients, aux employés et à d’autres documents très importants.« 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » Un pirate propose pour 2 000$ un accès aux données de l’opérateur FREE

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.