Nous joindre par : 0756ZATAZ0
appels frauduleux identifiants de connexion

Les écoles secondent la police sur les réseaux sociaux

Les écoles secondent la police sur les réseaux sociaux sociaux. Les écoles de Floride renouvellent un programme de surveillance des réseaux sociaux. Mission, repérer les comportements criminels et/ou menaçants de leurs élèves.

Les écoles en Floride viennent de renouveler un programme surveille informatique qui a pour mission de surveiller l’activité des médias sociaux de leurs élèves. L’idée de ce cyber espionnage, prévenir les comportements criminels et/ou menaçants. Une idée lancée l’année dernière.

Le système scolaire dans le comté d’Orange a signé un partenariat avec la police locale afin de « protéger la sécurité des élèves ». Un big brother qui a conduit à 12 enquêtes policières, en 2015. L’enveloppe de ce cyber espion est de 18 000 dollars, versée à SnapTrends, un logiciel de surveillance utilisé pour vérifier l’activité des élèves. SnapTrends recueille des données auprès des comptes de médias sociaux des étudiants. Une recherche effectuée à partir de mots-clés traitant de crimes, de suicides et autres activités prohibées.

Les écoles secondent la police sur les réseaux sociaux

La Public Schools Orange County a adopté le programme de SnapTrends dans le cadre d’un programme « de prévention et d’intervention précoce ». Après les fusillades dans les écoles, en 2012, de nombreux établissements participent à cette cyber surveillance. Les écoles du comté d’Orange ont déclaré que, depuis la mise en œuvre du logiciel en 2015, il a été exécuté 2.504 recherches automatisées, conduisant à 215 recherches manuelles par le personnel des écoles. Les détails des 12 enquêtes policières qui découlaient de ces recherches n’ont pas été divulgués. (OS)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.