Nous joindre par : 0756ZATAZ0
intel

Une vulnérabilité dans certaines cartes mères Intel

Le constructeur informatique Intel vient de lancer une alerte concernant certaines de ses cartes mères. Une faille qui, dans certaines conditions, peut permettre à un pirate de prendre la main sur l’ordinateur visé.

La société Intel vient d’alerter ses utilisateurs qu’une faille avait été découverte dans certaines de ses cartes mères. Une faille qui est cependant limitée dans l’espace. Le pirate doit avoir un accès physique à la machine pour lancer son infiltration. Dans son bulletin de sécurité 56, Intel indique que la fonction « SmmRuntime » est impactée.

SmmRuntime permet au cœur de votre machine, le BIOS, un accès au processeur central x86 via le System Management Mode. Le SMM permet de lancer des tâches telles que le contrôle et la maintenance. Un pirate, avec un accès local, mais pas administrateur, peut cependant jouer avec la faille et devenir le « Kalif à la place du Kalif ». Plus d’une dizaine de cartes mères sont concernées.

Rendez-vous sur le site du fabriquant pour savoir si votre bios, sur les 30 cartes concernées, possède déjà son correctif. A noter que d’ici le 9 septembre, l’ensemble des cartes devraient être corrigées. Pour le moment, j’ai pu uniquement constater 4 patchs. Etonnant qu’Intel en parle avant la diffusion globale des correctifs. « Intel recommande fortement l’application des mesures d’atténuation. Ai-je pu lire. Pour les produits de marque Intel où la correction est toujours en attente, nous vous recommandons de suivre les pratiques de sécurité, y compris de contrôler le moindre privilège et de garder les logiciels de sécurité et systèmes d’exploitation à jour« . Début Août, Intel a corrigé des problèmes considérés comme modérés visant certains de ses 92829 SSD. Le fait de réinitialiser le mot de passe ATA des SSD pouvait détruire les données stockées.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.