Nous joindre par : 0890 170 001*

FakeAlert : Découverte d’une infection qui touche la France

FakeAlert : Détection d’une très forte augmentation du nombre d’échantillons du malware HTML / FakeAlert, à destination de la France. Il s’agit d’un vecteur d’escroquerie utilisé comme point de départ amenant les victimes à appeler de faux services clients aux coûts exorbitants.

HTML / FakeAlert est le nom générique donné par l’éditeur de solution de sécurité informatique  ESET. Un terme qui nomme les fausses pages web hébergeant des messages d’alertes. Ces derniers indiquent à l’utilisateur qu’il est infecté par un virus ou qu’il a un autre problème susceptible de compromettre son ordinateur ou ses données. Pour stopper la soi-disant menace, l’utilisateur est invité à contacter par téléphone le faux support technique ou à télécharger une fausse solution de sécurité.

Le malware HTML / FakeAlert est généralement utilisé comme point de départ pour ce que l’on appelle les escroqueries de faux support. En conséquence, les victimes perdent de l’argent (en appelant des numéros surtaxés ou internationaux) ou sont infectés par un vrai malware installé sur leur ordinateur via les programmes « recommandés » figurant sur la page des fausses alertes.

Le plus souvent, les escroqueries de faux support que nous surveillons ciblent des utilisateurs d’Internet anglophones car ils constituent une cible large et permettent ainsi de générer plus d’argent. Cependant, il arrive que les escrocs ciblent leurs campagnes en les traduisant dans une autre langue majeure, comme cela est le cas pour les attaques espagnoles ou françaises. Ainsi, les cybercriminels visent un pays particulier – comme ici avec le cas de la France.

Le malware HTML / FakeAlert a été détecté par les systèmes ESET en Décembre 2009. Après une activité marginale pendant des années, celui-ci a commencé à montrer des niveaux plus élevés de prévalence au 2ème trimestre de l’année 2016. Le 17 Septembre dernier, il a atteint 2,05% d’infection globale, ce qui est un record.

Actuellement, la France est le pays le plus affecté par le malware HTML / FakeAlert, avec 25% de l’ensemble des logiciels malveillants détectés sur la période du mois précédent (du 5 septembre au 5 octobre).

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.