Nous joindre par : 0890 170 001*
santé et fuite de données

Fuite de données : 200 000 £ d’amende pour un spécialiste privé de la santé

La CNIL Britannique vient de condamner à 200 000£ une société privée spécialiste de la santé après une fuite de données.

La société de santé privée HCA International Ltd vient de goûter aux foudres de la CNIL Britannique, l’Information Commissioner’s Office (ICO). L’entreprise d’origine indienne a utilisé, pour transcrire des enregistrements d’interviews médecin-patient, des données qu’elle n’a pas sécurisée.

C’est la société HCA qui a été condamnée et pas le fournisseur des informations, l’hôpital public de Londres. L’ICO a découvert ce problème de « non chiffrement des informations » lors d’investigations au sein de l’établissement de santé public. Les données concernées des hommes et femmes concernés par un traitement de la fertilité.

La découverte de cette « fuite » date d’Avril 2015. Un patient avait découvert les transcriptions entre le médecin et des patients directement sur Internet. L’enquête a révélé que l’hôpital envoyait régulièrement des enregistrements audio non chiffrés, par email, à cette société Indienne, et cela depuis 2009.

Pour l’ICO, l’entreprise privée a violé la loi de 1998 sur la protection des données en omettant de veiller, de manière responsable, aux données qui lui étaient confiées.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.